En ce moment
 
 

Alors que la Plateforme citoyenne lève le camp du parc Maximilien, les sans-papiers veulent y rester

  • Démontage du camp des migrants au parc Maximilien de Bruxelles

  • Dernières nouvelles après le démontage du camp au parc Maximilien

 
 

Comme elle l'avait annoncé, la Plateforme citoyenne qui venait en aide aux candidats réfugiés, qui campent dans le parc Maximilien, à Bruxelles, cesse ses activités. Les sans-papiers présents sur le campement ont cependant prévenu qu'ils ne comptaient pas quitter les lieux.

La Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés a annoncé mardi matin qu'elle cesserait ses activités au parc Maximilien car elle "refuse de servir d'alibi à l'inaction des autorités". Notre journaliste Benoît Duthoo était sur place dans notre journal de 13H. Il assistait au démantèlement du camp: "La Plateforme citoyenne a donc décidé de lever le camp et 250 bénévoles s'activent depuis ce matin pour démonter les tentes qui étaient établies dans ce parc Maximilien depuis quelques semaines. Le message qui est délivré par les responsables de cette Plateforme est de dire qu'il y a maintenant suffisamment d'alternatives au campement dans le parc Maximilien".


Plusieurs alternatives

Et notre journaliste de passer en revue les alternatives offertes aux réfugiés: "Il y a maintennat 500 places disponibles dans le WTC3. 120 nouvelles places vont maintenant être créées aujourd'hui. Et puis il y a 183 candidats réfugiés qui sont actuellement accueillis dans des familles. Des familles qui les accueillent jusqu'au moment où ils pourront avoir accès au camp Fedasil. Mais la Plateforme citoyenne continue ses activités malgré tout en faisant pression sur le gouvernement."



"Il n'y aura plus de tente cette nuit dans le parc"

"Vous savez que seulement 250 dossiers sont ouverts par jour à l'office des étrangers. La Plateforme estime qu'il faudrait augmenter ce nombre à 500 et puis il y a toujours la problématique du week-end. Si un réfugié arrive le samedi, il doit attendre lundi pour avoir un document qui lui permettra d'accéder dans le WTC3. La Plateforme estime que l'office des étrangers devrait continuer le travail le week-end en attendant qu'une solution soit trouvée. Et de nouvelles tentes ont été mises en place ce matin devant le bâtiment du WTC3 pour accueillir ces candidats réfugiés qui attendent d'accéder au WC3 et il ne devrait plus y avoir de tente dans le parc Maximilien dès ce soir", clarifiait notre journaliste.


Les sans-papiers ne quitteront pas le parc

De son côté, un groupe de 100 à 200 sans-papiers a indiqué ne pas avoir l'intention de quitter le parc. Collectactif, un collectif composé majoritairement de sans-papiers, continue à apporter son soutien aux réfugiés. Au total, plus de 5.000 réfugiés ont trouvé refuge ces dernières semaines dans le campement du parc Maximilien, où près de 9.000 jours de travail bénévole ont été prestés selon les estimations, indique la Plateforme citoyenne.

 

Vos commentaires