En ce moment
 
 

Vaccination à Bruxelles: 130.000 doses administrées à des non-bruxellois

130.000 vaccins administrés à des non-bruxellois, cela pourrait expliquer le retard à Bruxelles
© BELGA
 
CORONAVIRUS
 

Depuis ce mardi 1er juin à 18h00, la vaccination à Bruxelles est ouverte aux personnes nées en ou avant 1985, soit les 36 ans et plus. La vaccination en région bruxelloise avance, mais pas au même rythme qu'en Wallonie et en Flandre. Selon nos confrères et consoeurs du journal Le Soir, cela pourrait être lié au fait qu'un quart des doses administrées à Bruxelles a été injecté à des non-Bruxellois. 

Depuis le début de l'année, 478.000 premières doses ont été administrées à Bruxelles. Parmi elles, 130.000 ont été injectées à des non-Bruxellois, selon un document consulté par Le Soir. Selon le quotidien, ce chiffre regroupe du personnel soignant, mais aussi des "opportunistes". Des Flamands et Wallons qui seraient venus se faire vacciner à Bruxelles pour y passer plus rapidement/facilement que dans leur région. 

La réciproque n'est pas vraie

Selon les chiffres de Sciensano cités par le journal, cela ne se passe pas comme ça dans les autres régions. Il semblerait qu'en Flandre, comme en Wallonie, 20.000 non-résidents ont bénéficié d'une dose de vaccin, et rien n'indique qu'il s'agit de résidents bruxellois.

Le ministre de la santé bruxellois Alain Maron (ECOLO) tente d'ailleurs de récupérer une partie des doses administrées à des résidents hors de la Région de Bruxelles-Capitale. Ce mercredi, une réunion entre les ministres de la santé devrait porter sur la répartition des doses de vaccin, toujours selon le journal Le Soir. La Flandre et la Wallonie seraient encore réticentes, quant à offrir une compensation à la région bruxelloise. 

En revanche, la task force (groupe de travail) vaccination serait favorable à l'octroi de doses compensatoires à Bruxelles. Le Soir parle de 20.000 doses. 

 




 

Vos commentaires