En ce moment
 
 

Bruxelles: une application permet désormais de localiser les toilettes publiques et les points d'eau

Bruxelles: une application permet désormais de localiser les toilettes publiques et les points d'eau
(c)ISOPIX
 
 

Bruxelles compte une toilette publique pour 11.000 habitants. C'est peu et c'est un vecteur d'inégalité selon plusieurs associations qui viennent en aide aux sans-abris. Elles lancent une application qui doit permettre de localiser plus facilement les toilettes et les points d'eau.

A Bruxelles, il est possible d'uriner sur une église. C'est tout à fait légal et c'est dans le centre-ville. Mais excepté cette originalité en termes de toilettes publiques, la capitale n'est pas un exemple du genre.

Sachez qu'il y a à Bruxelles 100 toilettes publiques et 75 urinoirs. Pour les trouver, il existe désormais une application qui vient d'être créée à cet effet. Elle s'appelle Peesy.

Teresa Iglesias Lopez, responsable de l'application Peesy: "Il y a des filtres que chacun et chacune peut utiliser pour soit, filtrer les toilettes qui sont gratuites ou juste voir lesquelles sont accessibles. Pour pouvoir utiliser ses toilettes, il faut tout d'abord qu'on sache où elles se trouvent et puis, en fait, au fur et à mesure on s'est rendu compte qu' un recensement des toilettes publiques au niveau de la région n'existait tout simplement pas..."

Et avec une chercheuse de l'Université libre de Bruxelles et avec l'association "infirmiers de rue", l'application a vu le jour... Reste un constat: il n' y a pas assez de toilettes publiques dans la capitale.

Koen Van Den Broeck, responsable de la communication "Infirmiers de rue": "On a calculé qu'il y en a une pour où 11.000 habitants et là on parle pas encore de tous les visiteurs et des utilisateurs de la ville en fait. Donc non, il n' y a pas assez de sanitaires publics."

Cette application recense aussi les fontaines d'eau potable gratuites. Il y en a 93 sur l'ensemble de la Région bruxelloise.


 




 

Vos commentaires