En ce moment
 
 

Trop de monde sur la Grand Place de Bruxelles pour admirer les illuminations: la police déployée

 
CORONAVIRUS
 

La Ville de Bruxelles a fait appel aux services de police pour gérer le flux de personnes qui viendront admirer le sapin de Noël et les illuminations sur la Grand Place ce dimanche soir. Les autorités communales ont en effet constaté samedi soir que trop de monde se trouvait en même temps sur la place, ce qui contrevient aux règles sanitaires. Pour les prochains jours, un système de filtrage sera instauré.

"Une réunion a lieu lundi matin pour savoir quel processus appliquer afin de limiter le nombre de personnes présentes en même temps sur la Grand Place, lors des jours de grande affluence", a déclaré dimanche soir Wafaa Hammich, attachée de presse de Philippe Close, bourgmestre de Bruxelles. "Il est question d'un processus de filtrage via un comptage du nombre de personnes, qui sera sans doute le même que celui qui sera appliqué rue Neuve dès mardi. L'idée est de pouvoir permettre aux gens de venir faire une balade dans le centre-ville, tout en respectant les mesures sanitaires", a-t-elle dit.

Un système de filtrage envisagé

"Mais ce soir, pour gérer l'afflux de personnes, on a besoin des forces de l'ordre. Elles vont faire en sorte qu'il y ait un roulement, que les personnes ne restent pas trop longtemps. Aux Galeries de la Reine, ce sera une société privée qui va le faire".

Les illuminations et le sapin de Noël de la Grand Place de Bruxelles ont attiré beaucoup de monde samedi. Trop, selon le bourgmestre de la Ville, Philippe Close, qui envisage donc maintenant de mettre sur pied un système de filtrage des visiteurs durant les week-ends.

L'édition 2020 de Brussels by Lights s'est allumée ce 24 novembre pour illuminer et égayer 142 rues et places bruxelloises jusqu'au 10 janvier. Cette année, l'événement couvre 11 nouvelles rues et un nouveau quartier.

Au rayon des nouveautés, on trouve la rue des Pierres, au coeur du quartier Saint-Jacques, couverte d'un plafond lumineux composé de 55 gouttes d'or, et les rues du Fossé aux Loups, de l'Écuyer et de l'Évêque, ainsi que le quartier Saint-Géry. Les illuminations des rues Haute, Blaes et de Flandre sont, quant à elles, prolongées. La magie est aussi perpétuée dans des lieux déjà éclairés les années précédentes tels que l'axe piétonnier du centre-ville ou le quartier De Wand, précise la Ville. Deux oeuvres sonores et lumineuses interactives viendront orner deux places.

Tout d'abord "Trumpet Flowers", composée de 27 fleurs mesurant entre 2m et 10m de haut, est installée sur la place Fontainas. Les visiteurs pourront déclencher, par pression du pied, une multitude de sons. Et puis, "Vermell" (rouge, en catalan), sur la place de la Monnaie, se décline en huit sphères rouges de 3m de diamètre qui réagissent aux éléments environnants tels que les sons ou la chaleur dégagée par les visiteurs.

Outre ces deux oeuvres interactives, cinq autres installations en trois dimensions enchanteront les places de la Vieille Halle aux Blés, du parvis de l'Église Notre Dame du Finistère et la place Jardin aux Fleurs. Il y a aussi l'arche qui donne accès à la rue de Namur, rehaussée par des structures scintillantes de 3m de haut.

COVID-19 Belgique : où en est l’épidémie ce dimanche 29 novembre ?

 




 

Vos commentaires