En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique: les entreprises privées bénéficient de tests rapides

 
 

Les entreprises où le télétravail est impossible pourront bénéficier de tests rapides pour les employés. 500 mille tests sont disponibles pour le moment. Comment cela se passe sur le terrain ?

À Neder-Over-Heembeek, Dominique travaille dans une entreprise qui prépare plus de 4 millions de repas chaque année pour les écoles et les crèches.

Autant dire que le télétravail est impossible.

"Si vous êtes infecté par le Covid 19, ce genre de tests réagit assez rapidement. Mais sinon il donne un résultat tout à fait fiable endéans les 15 minutes", explique à nos journalistes le responsable des tests.

Ces tests rapides en entreprises sont réalisés avant tout pour rassurer. "Je sais que je respecte les règles. Mais rien ne garantit que les autres le font. Donc c'est rassurant", confie Dominique Mahieu, responsable Expédition

Mais attention au faux sentiment de sécurité.

"Il faut bien faire comprendre que ce test ne propose pas à la personne de se relâcher, non. C'est simplement pour dire vos normes sont bien respectées. Vous travaillez dans un bon environnement pour le moment", explique Dany Lancelot.

Il faut réaliser ces test deux fois sur deux semaines au moins sur base volontaire pour les entreprises et le personnel. Un demi million de tests rapides antigéniques sont disponibles aujourd’hui.

Un autre demi million est en commande mais tout le monde ne peut pas y avoir accès. "On sait que dans certains secteurs il y a plus de clusters que dans d'autres. Et donc le secteur de l'industrie alimentaire fait partie des secteurs où il y a un peu plus d'infections", note Geert Laire, médecin du travail.

"On a un objectif sur la base des tests qui sont disponibles au niveau du fédéral de pouvoir réaliser près de 150.000 tests par semaine", indique Pierre-Yves Dermagne, ministre fédéral de l'économie et du travail.

Mais les entreprises peuvent aussi faire appel directement à leur médecine du travail. Aujourd’hui, sur 50.000 entreprises, 5 à 6 patrons chaque jour demandent à faire tester leurs travailleurs.




 

Vos commentaires