En ce moment
 
 

Couac dans un centre de vaccination à Bruxelles: des personnes vaccinées avant d'autres prioritaires

 
 

Y aurait-il une faille dans la stratégie de vaccination ? Elle a été constatée dans le centre "Pachéco" à Bruxelles. Des listes d’attente ont été créées pour éviter de gaspiller des doses non-utilisées. Mais ces listes d’attente se faisaient visiblement de manière assez aléatoire alors qu’il existe des priorités. Et cela a créé de la confusion. Le système a à présent été modifié.

On évoquait ce mercredi les couacs dans les centres de vaccination où peu de personnes convoquées se sont présentées. Afin de ne pas gaspiller des doses de vaccin, des listes d'attente ont été créées dans le centre Pachéco, à Bruxelles.

Devant le centre bruxellois "Pachéco", la rumeur semble s'être rapidement répandue. Plusieurs citoyens sont effectivement venus spontanément. Anna-Maria et Liliane, présentes il y a trois jours, confirment que des listes d'attente ont bien été créées. "On voulait savoir si éventuellement en cas de surplus, on pouvait être sur une liste d'attente", indique l'une d'elles.

C'est vrai, ça a existé jusqu'à hier à 10 heures du matin

Le problème ? Ces listes ont été faites de manière assez aléatoire, alors qu'il existe des priorités en termes de vaccination. C'est ce que dénonce Clémentine. Elle est médecin mais n'a pas encore reçu de convocation : "Je suis venue ici spontanément et j'ai constaté que des gens de tout âge se faisait vacciner alors que nous, qui demandions à être vaccinés, on nous remballait."

L'un de nos journalistes s'est d'ailleurs rendu, ce jeudi matin, au centre Pachéco afin de tester, en caméra cachée, la véracité de ces informations. Visiblement, il y a eu du changement. Le système a été modifié : "C'est vrai, ça a existé jusqu'à hier à 10 heures du matin. Ensuite, on a reçu des informations formelles, on n'accepte plus de listes d'attente", confie l'un des responsables du centre.

Par mail, les autorités bruxelloises nous expliquent que certains cas ont pu exister mais que ces personnes inscrites sur ces listes devront attendre leur convocation. Pas d'explications, par contre, sur l'utilité de ces listes d'attente aléatoire.


 




 

Vos commentaires