En ce moment
 
 

Criminalité à Bruxelles: une augmentation dûe "aux illégaux et aux drogués"?

La criminalité atteint des sommets dans la capitale. Le chef de corps de la police de Bruxelles-Ixelles l'attribue "aux illégaux et aux drogués". Explication avec Adel Lassouli.

La criminalité de rue atteint des sommets à Bruxelles, d'après une information parue lundi dans le quotidien De Morgen. Ce sont surtout les vols à l'arrachée et dans les voitures qui sont en hausse. D'après le chef de corps de la police de Bruxelles-Ixelles Guido Van Wymersch, parmi les chiffres de la criminalité au mois d'octobre concernent surtout des "vols de survie d'illégaux et de drogués".

Augmentation de la criminalité...

Le mois dernier, dans la zone de la police de Bruxelles-capitale / Ixelles, une moyenne de 26 vols dans des véhicules ont été commis quotidiennement, ainsi que 13 vols à l'arrachée et 9 vols avec violence. Si l'on prend en considération la période du 1er janvier au 1er novembre de cette année et qu'on la compare à celle de l'année dernière, on constate une augmentation du nombre de vols à l'arrachée.

... attribuée aux toxicomanes et aux illégaux

Guido Van Wymersch attribue cette augmentation de la criminalité de rue aux toxicomanes mais davantage encore aux illégaux. Tout en affirmant "n'avoir rien contre les étrangers", il souligne que "parmi les familles avec enfants qui tentent leur chance chez nous, il y a aussi des criminels qui ont déjà commis des méfaits dans leur pays".

"Être plus sélectifs"

Une solution structurelle pour combattre la criminalité de rue repose sur le gouvernement fédéral, estime M. Van Wymersch. "Il doit mettre sur pied une politique pour que les migrants sachent à quoi s'en tenir. Les gens doivent avoir de l'espoir mais nous pouvons être plus sélectifs en décidant qui nous acceptons ou non", estime le chef de corps.

Vos commentaires