En ce moment
 
 

Incendie au palais des Beaux-Arts à Bruxelles: "Le patrimoine a été complètement protégé"

 
 

Hier, un incendie s'est produit au Palais des Beaux-Arts à Bruxelles. Les causes sont encore inconnues mais le feu a pris dans la toiture. Les oeuvres d'arts n'auraient pas été endommagées. En revanche, l'Orgue monumental, dessiné par l'architecte Victor Horta, est touché. Il a été abîmé par les centaines de litres d'eau déversés par les pompiers.

L'incendie du Palais des Beaux-Arts à Bruxelles a été complètement maîtrisé vers 21h30 lundi, ont indiqué les pompiers mardi matin. "Vers minuit, la plupart des moyens déployés ont quitté les lieux, mais une autopompe est restée sur place toute la nuit pour assurer un piquet d'incendie", a précisé le porte-parole des pompiers de Bruxelles, Walter Derieuw.

Ce sont au total 99 soldats du feu qui ont été mobilisés pour intervenir au palais des Beaux-Arts à Bruxelles, dont la toiture s'est embrasée lundi vers 16h10. Par ailleurs, douze pompiers en repos ont été rappelés pour renforcer le personnel de garde du Service d'Intervention et d'Aide médicale urgente (SIAMU) et ainsi assurer la continuité de ce service dans le reste de la région bruxelloise. "On a directement appelé des renforts, a expliqué Walter Derieuw, porte-parole des pompiers de Bruxelles. On a combattu l'incendie à l'aide de six autopompes."

© Pompiers de Bruxelles

Deux pompiers blessés

Le feu, qui a pris au niveau de la toiture du centre d'arts, a été circonscrit vers 19h00 et complètement maîtrisé vers 21h30. L'incendie a couvé sur une superficie importante du toit du bâtiment, car les flammes se sont propagées par les plafonds, mais aucune évacuation n'a été nécessaire car le musée était fermé lundi. Les alarmes incendie et les odeurs ont alerté le personnel présent qui appelle les pompiers. Des personnes qui travaillaient juste à côté, à l'Office du Tourisme bruxellois, ont aussi donné l'alerte.

Deux pompiers ont été blessés, dont un a dû être transporté à l'hôpital suite à un malaise, mais il a déjà pu le quitter. Il n'y aurait, a priori, pas d'œuvre majeure endommagée, mais un inventaire des dégâts doit être réalisé aujourd'hui. "Le patrimoine a été complètement protégé, explique Paul Dujardin, directeur général de Bozar. C'est assez incroyable, toutes les oeuvres d'art qui étaient dans le bâtiment, nous avons pu les évacuer."

L'Orgue monumental, dessiné par l'architecte Victor Horta, est par contre touché. Il a été abîmé par les centaines de litres d'eau déversés par les pompiers. Le Bozar restera fermé jusqu'à lundi prochain au moins. Le Parquet doit déterminer les causes exactes de l'incendie. L'origine criminelle est écartée.


 
 


©Pompiers de Bruxelles 
 

CORONAVIRUS EN BELGIQUE: où en est l'épidémie ce lundi 18 janvier ?




 

Vos commentaires