En ce moment
 
 

Quatre perquisitions menées à Molenbeek: les trois personnes emmenées par la police ont été relâchées

Plusieurs perquisitions ont été menées à Molenbeek ce samedi soir dans le cadre d'un dossier de terrorisme géré par le parquet de Bruxelles. Le périmètre de sécurité s'est étendu sur les rues Delaunoy, Saint-Martin, Ransfort et Evariste Pierron. Plusieurs personnes ont été emmenées pour audition, mais ont depuis été relâchées.

Plusieurs habitants inquiets de Molenbeek nous ont contactés samedi soir via le bouton orange Alertez-nous: "Intervention de police à Molenbeek, la zone est encerclée", nous a écrit un témoin. La police locale a confirmé avoir établi un périmètre de sécurité samedi soir. L'intervention a cependant été menée par la police fédérale. "Il s'agit de perquisitions menées dans le cadre d'un dossier judiciaire géré par le parquet de Bruxelles", nous a indiqué le porte-parole de la police fédérale, contacté par notre rédaction.

Le parquet de Bruxelles a précisé qu'il s'agissait d'un dossier de terrorisme. "Plusieurs perquisitions sont menées dans le cadre d'un dossier de terrorisme qui n'a pas encore été fédéralisé (ndlr: le parquet fédéral est compétent en matière de terrorisme)", a expliqué le porte-parole, interrogé par Céline Praile. 

Pas d'armes ou d'explosifs

Ce sont, au final, quatre perquisitions qui ont été menées à Molenbeek, mais elles se sont révélées négatives. Les enquêteurs n'ont pas retrouvé d'armes ou d'explosifs, a confirmé Ine Van Wymeersch, la porte-parole du parquet de Bruxelles. "Trois hommes ont été interpellés et auditionnés cette nuit par la police judiciaire fédérale de Bruxelles. Les trois personnes ont été relaxées après audition", a indiqué le parquet ce dimanche matin dans un communiqué.


Vos commentaires