En ce moment
 

Des centaines de bâtiments et monuments du monde entier plongés dans l'obscurité à 20h30 ce samedi... sauf l'Atomium: voici pourquoi

Des centaines de bâtiments et monuments du monde entier plongés dans l'obscurité à 20h30 ce samedi... sauf l'Atomium: voici pourquoi

De l'Empire State Building aux pyramides d'Egypte, de nombreux monuments emblématiques à travers le monde vont s'éteindre samedi lors d'une nouvelle "Earth hour" (Heure pour la planète), destinée à mobiliser contre le changement climatique mais aussi, cette année, pour la sauvegarde de la biodiversité. Pour la première fois, l'Atomium n'y participera pas.

L'opération "Earth Hour" a été lancée en 2007 à Sydney, à l'initiative du WWF. Organisée désormais dans plus de 180 pays, elle vise à sensibiliser la population au réchauffement climatique, alors que les trois dernières années écoulées ont été les plus chaudes jamais enregistrées. A 20h30 heure locale, des centaines de bâtiments et monuments seront plongés dans l'obscurité pendant une heure, de la tour Eiffel à l'Opéra de Sydney, en passant par Big Ben, le Kremlin, l'Acropole, les gratte-ciel de Hong Kong, la tour Burj Khalifa de Dubaï, la basilique Saint-Pierre, les chutes du Niagara, ou encore le Christ Rédempteur de Rio. Pour la première fois, l'Atomium ne participera pas à l'opération. L'emblême de Bruxelles accueillle un concert de musique classique dans le cadre des 60 ans de l'Expo 58.

Cette année, l'Earth Hour veut dépasser la seule question du réchauffement, appelant à la mobilisation pour la préservation de la nature et de la biodiversité, au moment où se tient, en Colombie, la réunion des experts de la Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES). Selon celle-ci, la Terre est confrontée à une "extinction massive" d'espèces, la première depuis la disparition des dinosaures il y a environ 65 millions d'années, et la sixième en 500 millions d'années. A Bruxelles, la Stib, qui participe à l'opération depuis 2009, diminuera l'éclairage dans 38 stations de métro et pré-métro entre 20h30 et 21h30. Ce geste permettra d'économiser environ 1.000 KWh, ce qui représente l'équivalent de deux à trois mois de consommation d'électricité d'un ménage bruxellois.

Vos commentaires