En ce moment
 
 

Du changement aux contrôles douaniers à Brussels Airport: chiens et scanners de haute précision amélioreront le repérage des fraudeurs

A savoir


La nouvelle zone de contrôle des douanes à Brussels Airport, dans le hall des arrivées, a été inaugurée jeudi matin en présence du CEO de Brussels Airport Company, Arnaud Feist, du ministre des Finances, Alexander De Croo et de Kristian Vardewaeren, administrateur général des Douanes et Accises. Des investissements ont été réalisés pour offrir une meilleure visibilité mais également garantir davantage d'intimité aux passagers contrôlés.

Avec sa chienne Kyara, Jordan est aux avant-postes. Les bagages à peine sur le tapis roulant, le douanier observe les signes de son chien. Son odorat peut détecter de très faibles quantités de drogues ou des liasses de billets. 

"Si elle trouve quelque chose qui l’intéresse, soit des stupéfiants, soit de l’argent liquide, le chien va s’arrêter et va fixer la personne", explique Jordan Masure, douanier à la brigade cynophile.

La brigade canine démontre son efficacité face à l’imagination des fraudeurs. En 2018, elle a saisi, à elle seule, 23 kilos de cocaïnes et 180 000 euros d’argent illégale.   Pour rappel, il est obligatoire de déclarer des montants supérieurs à 10.000 euros.

Kristian Vanderwaeren, administrateur général des douanes : "Très souvent, des transports de cash sont liés au trafic de drogue."

Depuis ce matin, une nouvelle zone de contrôle des douanes est active à l’aéroport de Bruxelles. Objectif : fluidifier le trafic passager et améliorer la rapidité du travail des douaniers… 

Pour analyser les bagages, un scanner de haute précision. Cette année, les autorités se concentrent sur les contrefaçons mais aussi les quantités de cigarettes et d’alcool soumises à des limites strictes.

Arnaud Feist, administrateur délégué de Brussels Airport : "Cette zone permet de traîter beaucoup plus de passagers à l’arrivée qu’avant et cela permet de faire tous les contrôles nécessaires quand il y a beaucoup de monde."

Sur les 6 derniers mois, 96 .000 voyageurs ont été contrôlés. Le service des douanes a récupéré plus de 2 millions d’euros de marchandises non déclarées.

Vos commentaires