En ce moment
 
 

Émeutes à Anderlecht: 11 suspects, âgés 14 et 18 ans, ont été interpellés

 
 

Suite aux émeutes survenues à Anderlecht, le 11 avril 2020, plusieurs interpellations ont eu lieu ces derniers jours, nous indique le Parquet de Bruxelles dans un communiqué. 11 suspects ont été interpellés, la plupart sont des mineurs. 

Un suspect mineur, habitant à Halle, a été mis à disposition du parquet Halle-Vilvoorde. Les 10 autres (âgés entre 14 et 18 ans) ont été pris en charge par le parquet de Bruxelles. 5 d'entre eux ont été placés en IPPJ, 2 libérés mais soumis à des conditions très strictes, 1 sera cité à comparaître devant le Juge de la Jeunesse, 1 a été relaxé avec un suivi et 1 relaxé après audition par le procureur du Roi.

Voici les préventions retenues par le ministère public:

• Vol, commis à l’aide de violences ou menaces, en bande, avec effraction, escalade ou fausses clefs et avec arme ;
• Dégradations de propriétés mobilières d’autrui, avec violences ou menaces, en bande
• Rébellion armée, en bande, avec concertation préalable ;
• Association de malfaiteurs
• Dégradations de biens d’utilité publique

L'enquête se poursuit et il n'est pas exclu que d'autres interpellations auront lieu dans les prochains jours.

Rappels des faits

Des appels au rassemblement, malgré l'interdiction de se regrouper en vertu des mesures de sécurité liées à la pandémie de coronavirus, avaient débouché sur des émeutes le 6 avril dernier à Anderlecht. Les appels ont été lancés sur les réseaux sociaux dans le but d'exprimer un mécontentement à la suite du décès accidentel, vendredi, d'un jeune homme qui fuyait un contrôle de police. Plusieurs personnes avaient enfreint l'interdiction de rassemblement. La police était alors intervenue et avait essuyé des tirs de projectiles.

Un jeune homme de 19 ans, prénommé Adil, circulait en scooter sur le quai de l'Industrie à Anderlecht lorsqu'il a percuté de plein fouet un véhicule de police qui venait en face de lui. La victime fuyait une première patrouille qui avait tenté de le contrôler. Le véhicule qu'il a percuté arrivait en renfort.




 

Vos commentaires