En ce moment
 
 

Eric, directeur d'un cinéma, dans l'incompréhension: "Il n'y a pas plus sûr qu'une salle de cinéma ou de théâtre en matière de sécurité sanitaire"

 
CORONAVIRUS
 

La liste des déçus suite au comité de concertation de ce vendredi 27 novembre est longue. Les salles de théâtre, de cinéma et de sport doivent garder porte close, alors que d'autres lieux peuvent rouvrir, comme les musées ou les piscines. Certains patrons dénoncent ce qu'ils considèrent comme une incohérence.

Ils sont fermés depuis le 26 octobre dernier. Les cinémas du pays pensaient pouvoir rouvrir en même temps que les commerces et surtout les musées dès mardi prochain, mais il n'en est rien. Eric Franssen, directeur du cinéma Palace à Bruxelles, avait même changé les systèmes de ventilation, mis en place des protocoles pour le respect des distances entre les clients. Aujourd'hui, c'est l'incompréhension. "Il n'y a pas plus sûr qu'une salle de cinéma ou une salle de théâtre en matière de sécurité sanitaire. Dans un cinéma, on est assis, on est face à un écran donc tout le monde a le regard dans le même sens. On a un masque, on ne parle pas. Le risque est minime. Il y a des études qui ont été faites au niveau européen et international."

La culture pas abordée

La culture n'a pas été abordée au cours de ce comité de concertation. À l'issue de la conférence de presse, Jan Jambon, ministre-président flamand (N-VA) tente de s'expliquer sur la différence entre un musée et une salle de cinéma. "On peut tout de même faire une grande distinction entre une salle de cinéma et une salle de musée où on peut limiter le nombre de visiteurs."

L'argument est sans doute obscur pour les gérants de cinéma qui réalisent leur plus gros chiffre d'affaires pendant les fêtes. Il n'y aura pas de films sur grand écran, mais pas de sport en salle non plus. Les piscines sont les seules à redevenir accessibles le 1er décembre sur réservation, mais pas question de s'affronter sur un cours de tennis. Ce sport était le premier à pouvoir se pratiquer à nouveau au printemps dernier.

COVID-19 Belgique : où en est l’épidémie ce samedi 28 novembre ?

COVID-19 > voici les nouvelles décisions prises par le comité de concertation


 

 




 

Vos commentaires