En ce moment
 
 

Mort d'une enseignante au Collège Don Bosco de Woluwe: un jeu qui aurait mal tourné

A Woluwe-Saint-Lambert , en région bruxelloise, une jeune femme (enseignante) est décédée la nuit dernière après s'être retrouvée coincée dans un monte-charge dans une salle des fêtes. Le parquet a décidé de mettre l'affaire à l'instruction. Une autopsie a été demandée et elle aura lieu dans les prochains jours.

Dramatique fait divers qui s'est déroulé la nuit dernière à Woluwe-Saint-Lambert. Une jeune femme est décédée après qu'elle s'est retrouvée coincée dans un monte-plat. Les circonstances ne sont pas claires. L'affaire a été mise à l'instruction. Une instruction nécessaire pour y voir plus clair dans cette affaire. En fait, cette jeune femme âgée d'une vingtaine d'années était enseignante au Collège Don Bosco de Woluwe-Saint-Lambert. Elle participait hier soir à une soirée privée dans l'enceinte du collège, avec des amis et de la famille. Voilà exactement ce que l'on sait.

Une piste étudiée
Une piste semble retenir l'attention des enquêteurs. Durant la soirée, un jeu aurait été lancé. Les personnes étaient invitées à se cacher. L'enseignante aurait choisi le monte-plat du collège, une cachette exiguë qui n'est évidemment absolument pas prévue pour supporter le poids d'une personne. Ce monte-plat se serait mis en route avant de tomber en panne. La jeune femme aurait alors manqué d'air et serait morte asphyxiée. C'est une des pistes étudiées dans cette enquête.

Pas d'arrestation
Les convives ont découvert son corps sans vie vers 03h30 cette nuit. Ils ont immédiatement appelé les secours. Les pompiers ont dû démonter le monte-plat pour pouvoir libérer le corps sans vie de la jeune femme. L'endroit a été mis sous scellé. Une autopsie a été demandée. Elle doit être réalisée dans les prochains jours. Personne n'a pour l'instant été arrêté dans le cadre de cette affaire.

Vos commentaires