En ce moment
 
 

Fleurs fanées, canettes de bières, bouteilles d'alcool: triste image du mémorial des attentats à la Bourse

Deux mois après les attentats, la place de la Bourse à Bruxelles a bien triste allure. Les bouquets de fleurs sont fanés, les trottoirs recouverts de canettes et de bouteilles d'alcool vides. Le public espère qu'un mémorial permanent soit installé à cet endroit.

Devant les marches de la Bourse, la plupart des bouquets de fleurs sont désormais fanés. Des canettes de bière et des bouteilles d’alcool vides recouvrent le trottoir, une bien triste image pour ce lieu de souvenir, deux mois après les attentats qui ont frappé Bruxelles.


Des ouvriers nettoient

Pourtant ce jeudi matin, plusieurs ouvriers de la ville de Bruxelles ont nettoyé les abords du site. "Si on ne nettoie pas, ça va faire du bordel. Ici c’est un peu mélangé, des poubelles, des bouteilles etc. Il faut qu’on passe tous les jours un peu comme ça on voit les fleurs et comme ça elles sont propres", a expliqué l’un des ouvriers au micro de Sébastien Debock pour Bel RTL.


"Maintenant je pense qu’il faut ramasser, mais il faut expliquer aux gens"

La propreté des lieux inquiète aussi les autorités. "Nous allons nettoyer le site. Les fleurs, c’est périssable, aujourd’hui, nous devons retirer tous ces restants de fleurs, mais bien évidemment par rapport à tous ces témoignages, il y a toujours le service des archives qui vient ramasser les dessins, les photos et tout ça sera numérisé et nous ferons sans doute un hommage à toutes les victimes à un moment donné", a indiqué Karine Lalieux, échevine de la Culture de la ville de Bruxelles, au micro de Justine Sow pour le RTLinfo 13H.


"Je pense que garder un souvenir pourrait être intéressant"

Plusieurs passants interrogés par notre journalistes ont fait part de leur envie de voir un monument érigé près de la Bourse pour rendre hommage aux victimes. "Je pense que garder un souvenir pourrait être intéressant parce qu’on ne pourrait pas oublier ce qui s’est passé ce jour-là. Peut-être une pierre où les gens pourraient se recueillir, encore mettre quelques fleurs, ça pourrait être une bonne initiative", a réagi un jeune Bruxellois. "Demain matin, nous mettrons avec des écoles, avec les services de la ville une gerbe sur le côté droit de la Bourse pour que les gens puissent continuer à témoigner leur hommage par rapport à ce qui s’est passé à Bruxelles. Après nous verrons comment la Ville, dans le réaménagement du piétonnier, marquera définitivement ce qui s’est passé, mais tourné vers l’avenir, vers la paix et vers l’espoir", a fait savoir l'échevine.

Vos commentaires