En ce moment
 
 

Foire du Midi: voici comment les forains vivent la chaleur et assurent la sécurité des attractions

 
 

La météo et les fortes chaleurs compliquent le travail des forains. La foire de Bruxelles attire plus de monde par beau temps, mais certains stands ne sont pas forcément adaptés aux fortes chaleurs.

Les manèges sont sous pression à cause de la chaleur, mais pas de panique: Fabrice est vigilant depuis sa cabine. Il veille à ce que les machines ne dépassent pas une certaine température. "Quand il fait chaud, il y a un thermostat qui prend la température du moteur. S'il dépasse les 90 degrés, il se met en sécurité et coupe le moteur", nous précise le forain.

 

Jonathan aussi est attentif à son manège quand il fait très chaud. Il effectue des contrôles tous les matins. "Quand on part en vacances, on contrôle sa batterie et son radiateur. Ici, c'est pareil, on contrôle toujours. Il n'y a aucun risque possible", nous dit-il. "Gros avantage ici, c'est qu'on a beaucoup d'ombre avec les arbres".

 

Derrière les fourneaux: "Il n'y a pas de solution, on doit souffrir avec la chaleur"

Avec 32 degrés à l’ombre à la Foire du Midi, chacun a sa méthode pour se rafraîchir. Dans une échoppe qui vend notamment des frites et des churros, la situation ne s’arrange pas. Avec les équipements de cuisine, la température augmente encore plus. "On n'a pas de solution miracle. On ne sait pas mettre de ventilateurs, ça ne sert à rien comme tout est ouvert. Il n'y a pas de solution, on doit souffrir avec la chaleur", explique un cuisinier.

Sous cette chaleur accablante, certains forains s'en sortent mieux que d'autres. C'est le cas de David. Nous l'interviewons les pieds dans l'eau. "Ça rafraîchit avec la chaleur. Ça fait assez plaisir, ça aide avec un soleil comme ça. C'est cool", lance-t-il.

De leurs côtés, les visiteurs ont tout prévu: les bouteilles d'eau sont dans presque toutes les mains.


 

Vos commentaires