En ce moment
 
 

"Les touristes viennent ici dévastés": à la gare du Midi à Bruxelles, la police renforce les contrôles pour tenter d'endiguer un fléau

Dès lundi, la police fédérale va renforcer sa présence à la Gare du Midi à Bruxelles. En cause : une note interne, que nous nous sommes procurée, et qui explique que les vols simples, et avec violences, sont de plus en plus nombreux, sur place. Tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de la gare.

Des agents de sécurité et la police des chemins de fer interviennent sur un quai pour embarquer un jeune homme agressif et caché dans un train. À la gare du Midi, la problématique se trouve essentiellement dans l’augmentation des vols.

Une note interne de la police fédérale le précise : "Il a été décidé de renforcer la présence visible des services de police à la Gare du Midi ainsi qu’à ses alentours à partir du 22 juillet et ce jusqu’à nouvel ordre. Cette demande fait suite aux nombreux faits de vols tant à l’intérieur de la gare qu’à l’extérieur."

De manière anonyme, un agent de la police des chemins de fer confirme l’état des lieux. "Il y a une recrudescence des vols. On constate de plus en plus de plaintes des voyageurs, surtout en Gare du Midi et sur les trains Thalys. La police des chemins de fer est passée de 400 membres dans le personnel à 80 pour Bruxelles. Malheureusement, on ne peut pas avoir de personnel partout dans les gares."


Les voyageurs sont pris au dépourvu

Sur place à la gare du Midi, nous rencontrons Kasi. Il a lui-même été victime d’un vol alors qu’il était à un guichet. "Il y en avait deux ou trois qui s'embrouillaient un peu sur le côté, qui discutaient en regardant de l'autre côté", raconte-t-il à nos journalistes Benjamin Samyn et Regjep Ahmetaj. "Il y en avait juste un derrière qui a pris le sac en main, et en me retournant, le sac était parti. Heureusement qu'un agent avait suivi le mouvement : il a rattrapé le Monsieur, et j'ai pu récupérer mon bien". 

Les commerçants subissent eux aussi les vols ou constatent les dégâts. Les cibles sont parfois des touristes pris au dépourvu. "Ils viennent ici, mais dévastés, quoi !", explique un commerçant de la gare. "Parfois, ils perdent des passeports, des choses importantes. J'ai vu un client anglais à qui on avait volé un portefeuille avec trois passeports, dont ceux de ses enfants. Il pleurait, quoi !"

Selon une source interne, l'augmentation s'élève à entre 50 et 60% de vols supplémentaires depuis plusieurs mois dans cette gare.

Vos commentaires