Intervention de police dans le quartier du Peterbos: "On va montrer qu'Anderlecht n'est pas une zone de non-droit"

  • Opération policière à Anderlecht: le point avec Loïc Parmentier

  • Importante opération policière au quartier du Perterbos à Anderlecht

 

Une opération de contrôle de police a eu lieu ce mercredi dans le quartier du Peterbos, à Anderlecht. Selon la police locale, ce type d'action est mené régulièrement dans le quartier. En raison des récents incidents qui s'y sont produits, les effectifs policiers ont toutefois été renforcés.

De nombreux témoignages mentionnant une opération de police à Anderlecht nous sont parvenus ce mercredi. "Que se passe-t-il à Anderlecht?, demande Nicole, via notre bouton orange Alertez-nous. Un hélicoptère survole le Peterbos depuis des heures". La police confirme: une trentaine de policiers se sont rendus dans la cité du Peterbos à Anderlecht, pour y mener une importante opération. Les forces de l'ordre ont inspecté certains appartements et ont contrôlé l'identité de plusieurs personnes. Au total, trois arrestations ont eu lieu: deux administratives et une judiciaire.


La police veut montrer qu'Anderlecht n'est pas une zone de non-droit

La bourgmestre d'Anderlecht livre davantage d'informations. "Ces opérations ne sont pas toujours aussi spectaculaires qu'aujourd'hui, explique Eric Thomas, au micro de nos reporters Loïc Parmentier et Michaël Harvie. C'est vrai qu'il a été décidé par la police de faire une opération particulière en réponse, en effet, aux derniers incidents qui ont eu lieu, pour bien marquer qu'il ne s'agit pas d'un territoire de non-droit: le dernier mot restera à la force publique".


"Qu'on construise des salles de sport, plutôt que d'organiser des descentes de police"

Certains riverains se sont émus d'une telle opération. "Qu'on construise des salles de sport, des maisons de jeunes, plutôt que de faire des descentes de polices", propose un habitant. "Monsieur le bourgmestre, venez discutez avec les jeunes, venez voir comment ça se passe ici", suggère un autre.

La police précise que l'opération de mercredi sera également l'occasion de procéder à des identifications, notamment dans le cadre de la dizaine d'informations judiciaires ouvertes pour tentatives de meurtres sur des policiers.

Une série d'incidents au cours desquels des agents de police ont été la cible de jets de projectiles, émaillent le quartier du Peterbos depuis la fin de l'année 2017. Pas plus tard que dimanche dernier, des contrôleurs de la Stib ont été agressés par des jeunes lors d'une opération de contrôle des titres de transport. Lundi, c'est une équipe de la VRT en tournage dans le quartier qui a essuyé des jets de projectiles.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires