En ce moment
 
 

Il y a 20 ans, le racisme tuait les parents de Kenza à Schaerbeek: une marche organisée ce samedi

 
 

C'est un triste anniversaire qu'on s'apprête à commémorer à Schaarbeek, en région bruxelloise. Le 7 mai 2002, un couple, Habiba et Ahmed, y étaient assassinés par un militant d'extrême-droite. Vingt ans plus tard, leur fille, Kenza, rescapée du drame, organisera, ce samedi, une marche en mémoire de ses parents.

Des voiles blancs accrochés aux fenêtres. Il y a 20 ans, Kenza assistait à l'assassinat de ses parents dans u appartement de Schaerbeek. Aujourd'hui, toute la rue leur rend hommage avec ces étoffes blanches.

Grab_20220506_174454_599

Kenza, jeune fille à l'époque, espérait que justice serait faite. Aujourd'hui âgée de 39 ans, elle a dû trouver une autre forme de réconfort. "L'instruction s'est soldée par un non-lieu. Cela a été interpellant pour moi-même et ma famille. Mais aussi pour une série de personnes qui attendaient un retour fort de la justice."

Kenza reprend alors ses études et voyage beaucoup pour se reconstruire. Il y a un, elle lance une Fondation contre le racisme au nom de ses parents. "Pour moi, c'était une crainte. Le temps va passer et l'oubli va s'installer. Est-ce qu'il y aura vraiment une conscientisation et que mes parents ne soient pas morts pour rien ?", s'est interrogée Kenza.

C'est un lieu symbolique

Un devoir de mémoire qui se poursuivra samedi avec une marche qui partira de la rue Vanderlinden (13h30) et s'achèvera au Parc Josaphat. C'est dans ce parc qu'avaient eu lieu les funérailles de Habiba et Ahmed, devant des milliers de personnes. "C'est un lieu symbolique par rapport à toute cette mobilisation et cette présence qui a été extraordinaire. Ce jour-là, tout le monde était réuni pour rendre un dernier hommage à mes parents. "


 

Vos commentaires