En ce moment
 
 

Jette: des jeunes ont de nouveau usé de violence pour empêcher une interpellation

Jette: des jeunes ont de nouveau usé de violence pour empêcher une interpellation
 
 

Un groupe de jeunes s'est interposé avec violence à l'interpellation de l'auteur d'un jet de pavé sur un véhicule de police, mercredi soir, dans le quartier Esseghem, a indiqué jeudi Caroline Vervaet, la porte-parole de la police de Bruxelles-Ouest (Koekelberg, Jette, Molenbeek-Saint-Jean, Berchem-Sainte-Agathe et Ganshoren), confirmant une information donnée par Sudinfo. Le suspect du jet de pavé, un jeune majeur, a été mis à disposition du parquet de Bruxelles.

Un jeune a lancé un pavé sur le pare-brise d'un véhicule de police mercredi vers 21h00 alors que le conducteur effectuait un demi-tour dans le quartier. Les deux policiers à bord ont alors poursuivi l'auteur, qui avait été vu en train de jeter le pavé et la personne qui était alors avec lui. Ils ont rattrapé l'auteur. "Quand ils ont voulu l'interpeller et le priver de liberté, ils ont été entourés par une quinzaine de jeunes, qui ont de nouveau essayé d'empêcher l'arrestation", raconte la porte-parole. "Ils ont poussé et tiré les policiers". Elle assure que les agents n'ont pas été blessés. Ils ont encore été la cible de jets de divers projectiles quand ils ont repris leur véhicule. La voiture de police est endommagée.

Mardi après midi, 16 personnes ont été interpellées à la suite d'un contrôle pour deal de stupéfiants qui a dégénéré dans le quartier Esseghem. Un ou plusieurs suspects du deal comptent parmi les personnes arrêtées. Des résidents du quartier s'étaient montrés violents pour tenter d'empêcher les policiers de procéder à l'arrestation du ou des dealers. La patrouille en cause a réussi à contenir une quinzaine de personnes dans un coin le temps que des renforts arrivent.

COVID 19 Belgique: où en est l'épidémie ce jeudi 19 novembre ?




 

Vos commentaires