En ce moment
 
 

Le gynécologue accusé d'avoir violé une de ses patientes en 2016 à Bruxelles se défend: "Un examen tout à fait normal"

Le gynécologue accusé d'avoir violé une de ses patientes en 2016 à Bruxelles se défend:
©Pixabay
 
 

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a entamé, jeudi matin, l'examen d'un dossier dans lequel un gynécologue est prévenu pour viol et attentat à la pudeur sur l'une de ses patientes en 2016. "J'ai fait un examen gynécologique tout à fait normal", s'est-il défendu. Le conseil de la victime, de son côté, a produit au dossier un enregistrement dans lequel le prévenu affirme qu'il a fait "la plus grosse bêtise de sa vie".

"Cela fait quatre ans que j'attends ce moment", a déclaré la victime, jeudi, devant le tribunal. "J'ai ressenti douleur, colère, humiliation... Puis j'ai pris conscience que ce que j'avais vécu n'était pas juste", a-t-elle dit. En novembre 2016, la jeune femme s'est rendue chez son gynécologue en vue d'une opération imminente pour se faire enlever un kyste bénin au niveau des ovaires. Le praticien lui a alors demandé de se déshabiller et a pratiqué un toucher vaginal sans enfiler de gants, en même temps qu'une palpation mammaire. Ces examens n'étaient pas prévus à cette consultation et surtout paraissaient ne pas être réalisés de manière professionnelle. "J'ai fait un examen gynécologique tout à fait normal", a dit le prévenu au tribunal, contestant les accusations portées contre lui. L'avocat de la victime, Me Marc Uyttendaele, a toutefois produit au dossier un enregistrement, écouté jeudi par le tribunal, dans lequel on peut entendre le prévenu dire à la victime : "c'est la plus grosse bêtise que j'ai faite de ma vie", alors qu'elle était revenue le voir pour tenter d'obtenir des explications.




 

Vos commentaires