En ce moment
 
 

Les 75 ans de la Libération commémorés à Bruxelles: "On s'y croirait presque avec tous ces chars d"époque"

Depuis trois jours, une colonne de 75 véhicules militaires venus de Mons traverse la Belgique en suivant le même trajet emprunté lors de la Libération en 1944. La colonne a fait arrêt au Parc du Cinquantenaire. Chantal Monet s'est rendue sur place.

Les 75 ans de la Libération ont été commémorés mardi matin au cours d'une cérémonie du souvenir à la Colonne du Congrès à Bruxelles. La cérémonie s'est déroulée en présence des autorités de la Ville qui ont fleuri à cette occasion la tombe du Soldat inconnu ainsi que du Welsh Guars Band, de dizaines de militaires et du Royal Symphonic Band of The Belgian Air Force qui s'est chargé des intermèdes musicaux.

Cette cérémonie était la première d'une série de commémorations placées sous le signe du souvenir des 75 ans de la Libération du pays à l'issue de la Seconde Guerre mondiale. A 12h00, les autorités officielles ont accueilli sur l'esplanade du Cinquantenaire une colonne de 75 véhicules militaires venus de Mons, qui ont traversé la Belgique en suivant le même trajet que celui emprunté lors de la Libération en 1944.

"Le 3 septembre 1944, dans la soirée, les soldats britanniques de Bernard Montgomery entrent dans la capitale. Pendant deux jours, on va célébrer cette Libération de la capitale", explique Chantal Monet.

"Aujourd'hui, on est arrivé ici avec une colonne historique, avec des véhicules de l'époque. Quelques-uns ont participé à la Libération de Bruxelles. Les plus emblématiques sont les chars Sherman", explique Francky Bostyn, de la War Heritage Institute, coordinateur du 75ème anniversaire de la Libération.

"Toute l'année, le focus est sur les victimes, mais en septembre, c'est la célébration de la liberté comme il y a 75 ans. C'est le devoir de mémoire", ajoute-t-il.

Les véhicules font halte sur l'esplanade bruxelloise jusqu'à mercredi soir, puis reprendront leur route vers Breendonk et Anvers pour terminer leur course à Bourg-Léopold.

Vos commentaires