En ce moment
 
 

Les habitants de Laeken demandent des solutions durables pour contrer les rodéos urbains au Heysel: "On a déjà eu des accidents"

 
 

Les habitants à proximité du plateau du Heysel sont excédés à cause des rodéos urbains incessant.

Tous les soirs, jusqu'à 3h du matin, dans le quartier du Heysel, c'est la même rengaine. Des voitures et des motos se donnent rendez-vous pour des démonstrations de bruit et des rodéos urbains. Des courses le long des rues qui bordent l'Atomium, dont on voit encore la trace sur le bitume, et qui causent parfois de gros dégâts.

"On a déjà eu des accidents. La porte d'entrée du terrain en témoigne, ça fait plus de six mois qu'une voiture est rentrée dedans. On a deux poteaux électriques juste ici sur le trottoir à côté de moi qui ont été pris aussi par des voitures. On a un de nos membres dont la voiture a été aussi accidentée pendant son entraînement", raconte Christophe, Directeur sportif du club de hockey du Primerose.

Il y a quelques mois, la commune a décidé de placer des blocs de béton dans les virages. Mais cela n'a pas découragé les participants... Alors depuis le début du mois, la police a carrément bloqué le plateau du Heysel. 

Le comité de quartier et le club sportif réclament une solution durable comme la création d'une zone exclusivement piétonne. Un dialogue est en cours avec le bourgmestre.


 




 

Vos commentaires