En ce moment
 
 

Malaika, 10 mois, est décédée après être tombée sur un jouet dans une crèche de Berchem: "C’était un ange, elle ne méritait pas ça"

 

Une enquête a été ouverte par le parquet de Bruxelles pour faire toute la lumière sur les circonstances de la mort de Malaika, un bébé de 10 mois. Les parents se posent beaucoup de questions sur ce qui s'est passé dans la crèche de Berchem-Sainte-Agathe où se trouvait leur enfant. La fillette s'est-elle accidentellement blessée à la tête? Une plainte a été déposée.

Une fillette de 10 mois est décédée, des suites d'une blessure à la tête survenue dans une crèche de Berchem-Sainte-Agathe. Les parents ont déposé plainte et le parquet de Bruxelles a ouvert une enquête.


"La première semaine où elle va à la crèche, elle a un bleu en dessous de l’œil"

Avec tristesse, mais avec une grande dignité, toute la famille est réunie autour des parents de Malaika, cette petite fille de 10 mois morte à l’hôpital après un malaise à la crèche. Elle n’y était que depuis 15 jours et les parents craignent que quelque chose s’y soit passé. "La première semaine où elle va à la crèche, elle a un bleu en dessous de l’œil. On se dit bon elle est peut-être tombée. La deuxième semaine, on s’aperçoit qu’elle revient, c’était lundi passé, avec une bosse", explique Tania, la tante de Malaika, au micro d’Éric Van Duyse pour RTL TVI.


Elle était souvent isolée à la crèche, car trop bruyante

Jeudi, la crèche appelle une ambulance et prévient la famille. L’enfant a fait un malaise. Malaika était un bébé qui n’aimait pas la crèche et selon les parents elle y était souvent isolée des autres, car trop bruyante. "Je pense qu’il y a quelque chose qui est lié à la crèche. Parce que cette enfant est restée 10 mois à la maison avec sa maman, elle n’a jamais été à l’hôpital, elle n’a jamais eu de bleus, donc il s’est passé des choses à la crèche", avance Monique, la grand-mère de Malaika.


"Malaika c’était un ange, elle ne méritait pas ça"

Une instruction est ouverte, une autopsie est demandée. Rien n’explique encore officiellement la mort et le parquet ne fait pas de commentaires. Les parents veulent se battre pour Mzalaika, leur petit bout incapable de se défendre lui-même. "Nous on veut juste que ça ne se reproduise pas, parce que Malaika c’était un ange, elle ne méritait pas ça. Nous on va se battre pour la petite, parce que même si ça ne va pas la faire revenir, il faut qu’on ait des réponses et c’est tout. Parce que si elles ont fait du mal à l’enfant, il faut qu’elles paient pour ça", fait encore remarquer la tante de Malaika.

Nous n’avons pas pu joindre la crèche ce week-end, mais elle semble ouverte à l’enquête et elle aussi dit vouloir comprendre ce qui s’est passé.

 

Vos commentaires