En ce moment
 
 

"On est débordé": Michel, traiteur à Uccle, a fermé son restaurant pour assurer les 300 commandes du Réveillon

 
 

À la veille du Réveillon de Nouvel An, les traiteurs sont débordés. Michel Galerne, un traiteur de Bruxelles, a fermé sa partie restaurant depuis 15 jours pour assurer le service traiteur lors des fêtes de fin d'année. "On est débordé, mais on assume quand même par rapport au travail". 

Le traiteur d'Uccle et son équipe doivent préparer 300 plats pour le Réveillon. Pour y arriver, il a donc dû mettre en pause son restaurant. De nombreux clients ont fait appel à lui pour un repas de fête plus facile à organiser.

Cette période est très importante pour son établissement. "C’est un plaisir autant pour eux que pour nous. C’est une satisfaction de nous dire qu’on peut servir autant de personnes pendant le Réveillon. Je trouve ça fabuleux. C’est magique", confie Nathalie Galerne, traiteur avec Michel.


 




 

Vos commentaires