En ce moment
 
 

Molenbeek: Rayan raconte son agression par un policier ce week-end

 
 

Un jeune homme de 16 ans s'est rendu dans un commissariat pour porter plainte contre des policiers qui l'avaient frappé samedi lors d'un contrôle au boulevard Mettewie à Molenbeek-Saint-Jean.

Vendredi soir, vers 21H. Rayan, 16 ans et un ami discutent au pied d’un immeuble de Molenbeek-Saint-Jean quand une patrouille de trois policiers les interpelle. Rayan raconte la suite: "Une patrouille de police est passée devant nous. Deux sont descendus. Ils nous parlaient. Un autre policier est sorti d’une voiture derrière nous. Il m’a vu et m’a donné une droite directement." Un autre policier emmène Rayan à l’écart et lui demande son nom. Et pendant ce temps… « Son collègue lui a dit que s’il y avait une plainte il serait mal. L’autre lui a répondu : je m’en fous, j’assume», ajoute Rayan.


Son cousin vient à sa rescousse

Après quelques minutes les policiers repartent. Rayan, sous le choc, téléphone à son cousin. Souphian poursuit: "Mon cousin m’a téléphoné en me disant qu’un policier venait de le frapper sans aucun motif. J’ai tout de suite paniqué. J’ai été le cherché et je l’ai ramené à la maison. J’ai soigné sa blessure", dit Souphian. Ensuite, selon le témoignage des deux adolescents, Rayan a perdu conscience quelques secondes. Il reçoit l’aide de son cousin et de sa tante avant de se diriger vers l’hôpital. Résultat: deux points de suture. 

La famille se dirige ensuite vers le commissariat pour obtenir des réponses, en vain. Nancy, la tante de Rayan, fait savoir: "On a passé une hure, une heure et demie au commissariat pour avoir plus d’informations. Mais ils ne savaient d’où venait la voiture." Selon les premiers éléments de l’enquête, il s’agirait d’une voiture de la police fédérale. Le Parquet de Bruxelles n’a pas souhaité encore réagir. 


 




 

Vos commentaires