En ce moment
 
 

Mosquée Rida: de nombreux riverains honorent la mémoire de l'imam Abdallah

De nombreuses personnes ont déposé des fleurs devant la mosquée où s'est déroulé le drame. Des fleurs pour honorer la mémoire de l'imam décédé qui était très apprécié dans le quartier.

Ils viennent déposer des fleurs, là où leur Imam a perdu la vie. 24 heures après l’incendie meurtrier, les fidèles, mais aussi les curieux viennent se recueillir dans le calme. Devant la mosquée, l’émotion est palpable. "Je suis vraiment attristé par cet événement et j'ai d'ailleurs arrêté mes activités depuis hier", a confié un riverain.

Quartier multiculturel sans histoire

A quelques mètres de là, une synagogue et une église. Ce quartier est connu pour être multiculturel et sans histoire. Certains habitants ne sont d’ailleurs pas d’accord avec les informations qui circulent. "Pourquoi dire qu'il y a une guerre entre Chiites et Sunnites ? On est tous membres d'une communauté musulmane qui vit dans une très bonne entente avec les Juifs et Chrétiens", a expliqué une autre personne habitant le quartier.

Très actif au niveau social

Cette paix entre les communautés, les représentants des mosquées d’Anderlecht l’ont publiquement affichée en mémoire de l’imam disparu. Ils ont tenu à parler d’une seule voix, sunnites et chiites réunis. L’imam Abdallah était particulièrement apprécié et très actif au niveau social. "C'était une personne très disponible et qui voulait absolument améliorer la condition des plus jeunes et des plus âgés à partir d'un seul message: 'L'amour de chacun peut faire naître des actions vertueuses", a confié Kamal M’Rabet, porte-parole de la mosquée Rida.

Les autorités communales ont donné leur accord : une marche blanche citoyenne sera organisée au départ de la mosquée. Elle aura lieu ce dimanche à 14h.

Vos commentaires