Une personne ivre tombe sur les voies et s'en sort miraculeusement à Merode: "Le métro a freiné d'urgence"

  • Un homme tombe sur les voies du métro et est sauvé de justesse

  • On a frôlé le drame ce matin à la station Merode: "Une personne ivre est tombée sur les voies"

 

"Que se passe-t-il à la station de métro Merode ? Plusieurs camions de pompiers, police et ambulances sont sur place", nous a indiqué une lectrice ce vendredi matin, peu après 6h00. "Il n'y a pas de métro ligne 1 et 5 entre Maelbeek et Merode sur ordre de police", nous prévenait un autre témoin peu après.

Renseignements pris, la circulation des métros sur les lignes 1 et 5 a bien été interrompue vers 05h55 et jusqu'à 6h20. C'est un incident sans conséquence qui s'est produit à la station Merode, mais qui aurait pu finir bien plus mal. "Une personne ivre est tombée sur les voies. Le métro est arrivé dans la station, mais a pu s'arrêter à temps", nous a précisé Guy Sablon, porte-parole de la Stib.

Quand le métro est arrivé, il a freiné d'urgence

"Je suis arrivé dans la station vers 5h50. Quand le métro est arrivé, il a freiné d'urgence. Puis le chauffeur a montré du doigt une personne couchée sur les rails. Je me suis approché et j'ai constaté qu'un monsieur était endormi sur les rails", nous a expliqué un témoin qui n'a pas hésité à aller secourir la victime. "On a essayé de savoir s'il était vivant ou pas. Le chauffeur, paniqué, n'est pas resté auprès de nous. J'ai pris la responsabilité de me coucher pour toucher la personne. Elle était bien vivante. J'ai pris la décision de le remonter, avec une autre personne qui m'a aidé", a-t-il ajouté. 

Les services de police et de secours sont alors arrivés pour évacuer la personne en état d'ébriété. "L'interruption des métros a été de courte durée. Mais cela aurait pu être très grave. Cette personne a vraiment eu beaucoup de chance", a conclu Guy Sablon.

Ce vendredi vers 17h, la Stib nous a informé avoir visionné les images de vidéosurveillance. D'après la société de transport, l'homme est tombé seul, sans l'intervention de tiers. Le parquet a décidé de ne pas lancer d'enquête.


Vos commentaires