En ce moment
 

Opérations anti-terroristes hier après-midi: un suspect neutralisé à un arrêt de tram à Schaerbeek, un autre blessé à Forest

  • Op%2525C3%2525A9ration%252520anti-terroriste%252520%2525C3%2525A0%252520Schaerbeek%25253A%252520%252522J

  • Op%2525C3%2525A9ration%252520anti-terroriste%252520%2525C3%2525A0%252520Schaerbeek%25253A%252520la%252520police%252520%2525C3%2525A9carte%252520la%252520presse%252520et%252520les%252520riverains

  • Op%C3%A9ration%20anti-terroriste%20%C3%A0%20Schaerbeek%3A%20%22C

  • Op%C3%A9ration%20anti-terroriste%20%C3%A0%20Schaerbeek%3A%20%22La%20police%20n

 
Attentats à Bruxelles

Trois personnes ont été arrêtées vendredi dans plusieurs communes de Bruxelles dans le cadre de l'enquête conduite à la suite de l'attentat déjoué la veille à Argenteuil (France), a annoncé le parquet fédéral belge dans un communiqué. Un suspect a notamment été blessé lors d'une spectaculaire intervention à un arrêt de tram dans le quartier Meiser.

Deux perquisitions ont été menées vendredi matin dans un dossier de terrorisme lié à l'arrestation jeudi soir à Argenteuil (France) de Reda Kriket, un Français ayant été condamné par défaut par le tribunal correctionnel de Bruxelles le 29 juillet 2015 à une peine d'emprisonnement de 10 ans du chef de participation aux activités d'un groupe terroriste et recel, a indiqué le parquet fédéral.

Une perquisition a été effectuée, à Forest, rue de Belgrade. Un suspect, Tafwik A., a été blessé à la jambe et arrêté par la police. Les forces de l'ordre ont par ailleurs interpellé rue de Mérode à Saint-Gilles, un autre suspect, Salah A.

Un peu plus tard, la police a arrêté un troisième suspect avenue Rogier à Schaerbeek, non loin de la place Meiser lors d'une spectaculaire intervention. Ce suspect a été également blessé à la jambe.

Le Français arrêté à Argenteuil Reda Kriket, né le 17 janvier 1982, était activement recherché depuis le 17 août 2015, date à laquelle un mandat d'arrêt européen avait été émis.


Opération avenue rogier: un homme neutralisé à un arrêt de tram

Un homme a été intercepté vendredi par la police à hauteur d'un arrêt de tram avenue Rogier, non loin de la place Meiser à Schaerbeek où un périmètre de sécurité avait été dressé. Le suspect a été légèrement blessé, à la jambe, lorsqu'il a été neutralisé par les policiers lors d'une opération antiterroriste (voir les images). Il a été emmené en ambulance vers un hôpital.
Meise

L'opération policière a débuté vers 13H45 et s'est achevée environ une heure après. Le service de déminage s'est rendu sur place et a fait exploser un colis suspect. Un témoin a effectivement vu et photographié (voir plus bas) un robot du service de déminage inspecter l'homme neutralisé à terre. Et des détonations ont été en effet entendues par les riverains.


Une femme et un enfant brièvement pris en otages?

D'après un témoin sur place, le suspect a pris une femme et un enfant en otage, avant de relâcher ce dernier. L'homme aurait ensuite utilisé la dame comme bouclier humain. Il a néanmoins été neutralisé par les forces de l'ordre, qui lui ont demandé de se déshabiller afin de s'assurer qu'il ne portait pas d'explosifs sur lui. Les policiers auraient tiré à travers la vitre de l'arrêt de tram. Légèrement blessé à la jambe, le suspect a ensuite été emmené en ambulance vers un hôpital. Sur des images de l'intervention policière, on voit les unités spéciales évacuer l'enfant qui se trouvait à côté du suspect abattu. Avec un robot, les forces de l'ordre s'assurent ensuite que le suspect ne porte pas d'explosifs sur lui. Après quoi, plusieurs agents s'approchent prudemment de l'individu et le traînent vers une voiture.

Plus tôt dans l'après-midi, nous avions reçu le témoignage d'un riverain qui assistait à cette opération: "La police a sommé la personne de lever sa veste, sans doute pour voir si elle disposait ou pas d'une ceinture explosive. Plusieurs détonations ont été entendues. On ignore si la personne est blessée ou s'il s'agissait d'un tir de sommation. La personne est en tout cas allongée mais parle aux policiers", dit-il.


Un "gros poisson" mais pas Mohamed Abrini, l'un des hommes recherchés dans le cadre des attentats de Paris

Vers 14h30, le suspect avait été évacué. Il s'agirait d'un "gros poisson" selon nos sources. L'homme était surveillé par la police depuis un certain temps. Le parquet fédéral, cité par les médias, infirme l'information selon laquelle il s'agit de Mohamed Abrini. Il a indiqué qu'il ne faisait pas de commentaires et que des vérifications étaient en cours.

Vers 16h, le quartier Meiser avait été rouvert à la circulation.

Une autre opération avenue des cerisiers et à Diamant

"J'étais sur mon balcon vers 17h00 et j'ai vu les forces de l'ordre arriver, témoigne un habitant de le rue knapen, à Schaerbeek, étonné du calme lié à l'opération. Je n'ai rien entendu, ils ont été très silencieux". La rue Knapen a été bouclée par la police car une opération policière se tenait avenue des cerisiers. "Il y avait au moins une vingtaine d'hommes cagoulés, armés et aussi des militaires. Ensuite, une voiture banalisée est arrivée, remplie d'homme encagoulés à nouveau". Le témoin n'a entendu ni coups de feu, ni injonction par parlophone. A 17h40, la rue kapen a été débloquée.

On ignore ce que l'intervention avenue des cerisiers a donné pour l'instant.

une1


Deux interventions liées à une opération anti-terroriste menée hier en France

Les opérations antiterroristes de vendredi étaient liées à l'enquête sur le projet d'attentat en France déjoué jeudi avec l'interpellation d'un jihadiste présumé, a-t-on appris vendredi de sources policières françaises. Reda Kriket, 34 ans, a été interpellé jeudi à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) pour un projet d'attentat en France. Plusieurs fusils d'assaut, dont des kalachnikovs, et des explosifs, dont du TATP, ont été retrouvés dans un appartement d'Argenteuil (Val-d'Oise) qu'il occupait.

Ces perquisitions se déroulent trois jours après les attentats qui ont fait 31 morts et 300 blessés mardi à l'aéroport et dans le métro de la capitale belge.

zzz5


 
 

pica


 

(c) Photos prises par Manon et envoyée à RTL info

mpo1

 

perquia4

Vos commentaires