En ce moment
 

Les élèves de l'Institut Saint-Julien Parnasse à Auderghem renvoyés chez eux ce lundi: la panne survenue dans l'école est résolue

Les élèves de l'Institut Saint-Julien Parnasse à Auderghem renvoyés chez eux ce lundi: la panne survenue dans l'école est résolue

Pas d'école pour les élèves de l'Institut Saint-Julien Parnasse à Auderghem ce lundi. A cause d'une panne de courant dans l'établissement, les élèves ont été dispensés de cours toute la journée. L'un d'entre eux nous a indiqués, via le bouton orange Alertez-nous, avoir attendu une heure dans le réfectoire avant que la décision de fermer l'établissement soit prise par la direction. "Je suis en rhéto, scolarisé dans cette école depuis ma troisième maternelle et je n'ai jamais vu ça", a-t-il confié.

Sur son site internet, une note de la direction a confirmé cette information ce lundi matin. "Ce 28 janvier, nous subissons une panne générale d'électricité. Les élèves ont été renvoyés chez eux", a-t-on pu lire.


Pas le bon numéro

Sibelga, gestionnaire des réseaux de gaz et électricité à Bruxelles, nous a indiqué ne pas avoir reçu d'appel au niveau de son service d'urgence. De son côté, la directrice a démenti. "Dès 6h30 nous avons joint Sibelga!", a-t-elle tenu à nuancer. De son côté, Sibelga a ensuite souhaité préciser les choses. "De notre côté, je le répète, aucun appel n'a été reçu au niveau du service d'urgence. Après m'être entretenu avec la direction, il s'avère qu'ils ont composé un numéro, je ne sais pas pourquoi celui-là, par lequel ils ont été en contact avec un technicien Sibelga. Ce technicien a tout de même fait son possible pour aider la directrice et il a pu indiquer que la panne ne venait pas du réseau Sibelga. Nous avons même communiqué à l'école le numéro d'une entreprise spécialisée dans les interventions sur des lignes haute tension, malgré le fait que notre réseau n'était pas en cause", a affirmé Philippe Massart, porte-parole de Sibelga.

Dès ce lundi matin, Philippe Massart avait évoqué l'hypothèse que la panne vienne de l'installation interne à l'école. Cette hypothèse s'est finalement révélée exacte.

Peu avant 16h, la direction nous a expliqué que la panne était résolue et que les cours reprendraient ce mardi matin. La directrice a refusé d'en dire plus sur la cause de la coupure de courant.

Vos commentaires