En ce moment
 
 

Plus de 10.000 personnes à Bruxelles pour le concert d'Angèle et de ses invités

(Belga) Les accès à la Grand-Place de Bruxelles ont été fermés par la police vendredi vers 19h40, soit une bonne heure minutes avant l'heure de rendez-vous fixée pour le concert gratuit d'Angèle et de ses artistes invités, point d'orgue de la Fête de Fédération Wallonie-Bruxelles. La capacité maximale avait été fixée à quelque 6.000 spectateurs, en tenant compte des infrastructures installées.

La police a conseillé aux personnes qui se sont vu refuser l'accès à la Grand-place de se diriger vers l'écran géant installé place De Brouckère. A 20h00, plus d'un millier de personnes y étaient déjà rassemblées et d'autres continuaient à arriver. Des rétrospectives ont été projetées sur les écrans de la Grand-Place et de la place De Brouckère à partir de 20h30. A 21h00, au début du concert, l'espace délimité sur la place De Brouckère était presque rempli, mais les spectateurs se sont aussi installés derrière les barrières. La place n'était pas saturée et comptait environ 4.000 personnes, selon Marina Bresciani, porte-parole de l'ASBL Brussels Major Events qui organisait l'événement. La chanteuse Angèle a ouvert son concert avec son titre "Bruxelles". Elle a ensuite chanté "Flou" puis Roméo Elvis est monté sur scène pour la rejoindre sur "Tout oublier". Alain Souchon a par après interprété "Presque", Aloïse Sauvage "A l'horizontal" et MC Solaar "Sonotone". Ce dernier a invité Angèle et Roméo Elvis à chanter avec lui "Victime de la mode", un de ses grands succès. Roméo Elvis a enchaîné avec "Soleil". Jeanne Aded a interprété son titre "Mutate", puis Caballero et Jeanjass ont choisi "Dégueulasse". Angèle est revenue sur scène pour "Balance ton quoi" et "Ta reine". Tamino, le dernier artiste invité, a envoûté le public avec sa complainte "Indigo night". L'événement s'est refermé à 22h30 après la chanson "Bruxelles arrive", interprétée par Roméo Elvis, Caballero et Jeanjass et en présence d'Angèle et de l'ensemble des artistes invités sur scène. (Belga)

Vos commentaires