En ce moment
 

Plusieurs communes de Bruxelles plongées dans le noir hier soir: une petite explosion à l'origine de la panne

Vous étiez très nombreux hier soir soir à nous indiquer qu'une partie de Bruxelles se trouvait plongée dans le noir, via le bouton orange Alertez-nous. D'après vos messages, la panne concernait notamment Saint-Josse, Schaerbeek, Evere, Woluwe-Saint-Lambert et Bruxelles-Ville. "Plus rien ne fonctionne même pas les éclairages publics ou feux de signalisation", nous disait un témoin jeudi soir. Les habitants ont été privés d’électricité dès 22h40.



Mettre le réseau en sécurité

Sibelga, qui apporte l’électricité aux particuliers, a reçu de très nombreux coups de téléphone. La panne ne se situait pas sur son réseau de distribution, elle a pourtant touché beaucoup de ses clients. Les techniciens Sibelga étaient à pied d’œuvre hier soir: "Je dois d’abord gérer mon réseau et le mettre en sécurité, le mettre en position de stabilité et attendre qu’Elia me recontacte pour me dire, maintenant, j’ai de l’électricité pour vous à tel niveau, et alors on reconstruit et réalimente, portion par portion, les poches d’électricité", explique le porte-parole Philippe Massart.


"Une petite explosion survenue dans un poste à haute tension à Schaerbeek"

Benoit Duthoo, en direct devant le siège d’Elia, qui gère le réseau de transport de l’électricité en Belgique, explique ce qui s’est passé hier soir: "La cause est un incendient technique, une petite explosion survenue dans un poste à haute tension à Schaerbeek. Le problème, c’est que ce poste à haute tension est relié et alimente quatre autres postes à haute tension du nord-est de Bruxelles. C’est la raison pour laquelle 7 communes bruxelloises ont été touchées, en partie ou en totalité par cette panne de courant. Dès 22h40, heure de l’explosion, les équipes d’Elia et de Sibelga ont donc convergé vers ce poste à haute tension de Schaerbeek".

"Il n’y a pas de permanence physique sur place, mais nous avons notre centre de contrôle qui a indiqué un défaut, et donc une collaboration le gestionnaire de distribution Sibelga a permis de remettre, après quelques heures, l’alimentation sur les communes touchées", explique Alexandre Torreele, responsable de la communication d’Elia.


Baby boom?

Sur les réseaux sociaux, des Bruxellois prenaient cet incident avec philosophie et se réjouissaient de passer une soirée romantique aux chandelles. D'autres prévoyaient un "baby-boom bruxellois" dans neuf mois.


Beaucoup d'appels d'habitants inquiets

De nombreux "habitants inquiets" avaient contacté la police pour obtenir des informations, à tel point qu'ils risquaient de saturer les centraux téléphoniques des services de secours, selon un communiqué de la police fédérale cité par l'agence Belga. La police fédérale a dû demander aux Bruxellois concernés par la panne d'électricité de ne pas saturer le dispatching des services de police. "En ce moment, nous recevons beaucoup d'avertissements d'habitants inquiets. Cela hypothèque largement le travail des services de dispatchings des services de police", indiquait jeudi soir la direction des opérations police administrative (DAO) de la police fédérale.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires