Polémique à Bruxelles: une trentaine de jeunes filles interdites de rentrer dans leur école pour cause de jupes trop longues!

Polémique à Bruxelles: une trentaine de jeunes filles interdites de rentrer dans leur école pour cause de jupes trop longues!

Selon nos confrères de Sud Presse, environ 30 jeunes filles inscrites à l’institut De Mot-Couvreur à Bruxelles se sont vues refuser l’accès à l’établissement car elles portaient des jupes trop longues. La police a dû intervenir.

"On nous a dit que c’était interdit dans le règlement", explique l’une d’elles, Sara, sur SudInfo.be. Le problème, selon les jeunes filles, c’est que le règlement ne mentionne que les signes religieux et les jupes longues… de couleurs foncées, alors que nombre d’entre elles portaient ce matin des jupes longues de couleurs claires car "c’est à la mode". Mais dans une vidéo postée sur Facebook, le directeur de l’école s’explique: selon lui, le règlement porte sur les jupes ou robes longues de même que sur les "pantalons bouffants" ou les jupes ou robes "portées par-dessus un pantalon".

S’estimant lésées, les jeunes filles ont fait le pied de grue devant l’établissement scolaire… qui a donc appelé la police pour les déloger!


En France, l'école avait clairement associé ces tenues à un signe religieux ostentatoire...

Une affaire similaire mais bien différente a secoué la politique française il y a un mois. Une école de Charleville-Mézière a interdit les cours à une jeune fille car elle portait une longue jupe noire, que l’école a jugée comme un signe religieux ostentatoire. Mais aujourd’hui à Bruxelles, l’école n’a en aucun cas associé les longues jupes à un signe d’appartenance religieuse. Le fait que cette restriction au code vestimentaire ait été ajoutée, selon le directeur, en même temps que les "pantalons bouffants", tend à le prouver.

Vos commentaires