Quand l'art s'invite chez l'habitant: le musée d'Ixelles, en travaux, propose à ses voisins d'héberger plusieurs oeuvres

Le musée d'Ixelles a dû fermer ses portes pour cause de rénovation. Pour valoriser ses collections le temps des travaux, il a proposé à ses voisins d'héberger certaines oeuvre, le temps d'un week-end. C'est ainsi que, depuis ce matin, un tableau très contemporain trône dans le salon d'une famille d’Ixelles. Il est signé Delahaut et vaut plusieurs dizaines de milliers d’euros, mais ce n’est pas ce qui intrigue le plus les enfants. "De la joie dans un univers sombre. J’ai bien aimé le contraste et tout ça", déclare une jeune fille. "C’est un tableau d’un peintre, ce n'est pas une copie, du coup c’est fragile", ajoute la petite soeur.

Pas question de manipuler le tableau. Tout le week-end, chacune des œuvres placées chez les particuliers, est surveillée par un membre de l’asbl à l’origine du projet. Une question d’assurance. "Tous les hôtes qui reçoivent un tableau ou une oeuvre d'art dans le cadre du 'musée comme chez soi' a signé une charte dans laquelle il s'engage à ne pas cuisiner, à ce que l'oeuvre ne soit pas dans un courant d'air, ne soit pas exposée directement au soleil, qu'il n'y ait pas de chat ou de chien présent ce jour-là, qu'on en fume pas", a indiqué Yves Hanosset, coordinateur de l'asbl "Patrimoine à roulettes".

Au total, dix œuvres du musée d’Ixelles sont réparties dans les foyers des alentours. Dès demain, le public est invité à venir les découvrir. Marianne a aussi décidé d'exposer. Elle a eu un vrai coup de cœur pour "la Femme épinglant son chapeau" de Georges Morren. "Je trouve qu'il a beaucoup de charme parce que c'est un tableau impressionniste. Je trouve qu'il y a un climat à la fois de couleur et d'atmosphère qui correspond bien avec la maison", a-t-elle confié.

Cette initiative est une grande première en Belgique. Faire tomber les murs du musée, et profiter de l'occasion pour faire entrer l’art chez tout un chacun. Avec quelques précautions tout de même, puisque les tableaux ne passeront pas la nuit dans les maisons des particuliers. Ils seront retirés, puis réinstallés demain.

Si vous souhaitez réaliser le parcours demain et découvrir les œuvres chez les particuliers, rendez-vous est donné Rue Jules Bouillon 1, à Ixelles dimanche dès 11 heures.

Vos commentaires