En ce moment
 
 

Saint-Josse: la police déployée en nombre avec les forces spéciales samedi

La police déployée en nombre avec les forces spéciales à Saint-Josse samedi: que s'est-il passé?
© RTL INFO
 
 

La police est intervenue samedi soir pour mettre fin à une prise d'otage qui a duré plusieurs heures, rue Traversière à Saint-Josse-ten-Noode. L'auteur des faits a pu être maîtrisé alors que la victime a été légèrement blessée par le preneur d'otage, a confirmé une porte-parole de la zone de police Bruxelles-Nord.

La police n'a pas souhaité faire de commentaires sur les circonstances des faits, renvoyant à une communication ultérieure (ce dimanche) du parquet. La police avait alors précisé qu'il n'était pas question de faits liés au terrorisme. D'après nos informations RTL INFO, il s'agit d'une opération "sensible" en lien avec une affaire familiale. L'intervention de la police, de grande ampleur, avait débuté peu après-midi samedi et s'est terminée vers 22h15. 

De nombreux signalements

De nombreuses personnes avaient appuyé sur notre bouton orange Alertez-nous samedi en début d'après-midi pour signaler cet important déploiement de policiers près du Botanique à Saint-Josse. C'est le cas du propriétaire d'un restaurant situé au croisement de la rue Traversière et de la rue Royale. Il nous avait expliqué avoir dû fermer et évacuer son établissement sur ordre de la police. Le restaurateur nous a décrit un "important dispositif de police avec gros arsenal, et forces spéciales".

Un autre témoin nous avait transmis des explications similaires. "Les forces spéciales de la police viennent d'arriver sur les lieux avec un véhicule blindé", a-t-il indiqué vers 14h20. "Ça a commencé par une voiture qui bloquait une rue. Actuellement toutes les forces spéciales sont là et le quartier est bouclé sur un très large périmètre. J'ai vu le Bobcat blindé avec une remorque, un camion des forces spéciales, une multitude d'utilitaires banalisés avec les forces spéciales dedans…".

Une opération dans le cadre d'un dossier judiciaire

Contactée par nos soins, la porte-parole de la zone de police de Bruxelles Nord a confirmé l'intervention. "C'est une opération dans le cadre d'un dossier judiciaire. Mais nous ne pouvons pas en dire plus", nous a-t-elle répondu.




 

Vos commentaires