En ce moment
 
 

Schaerbeek: il s'introduit dans le commissariat de nuit et répond à son appel (vidéo)

On pourrait croire qu'il s'agit d'une caméra cachée mais il n'en est rien. Dimanche soir, un jeune homme s'est introduit dans le commissariat de Schaerbeek. Il s'y était rendu après que ses appels, pour une voiture qui bloquait l'accès à son parking, n'ont pas trouvé de réponse. Sur la vidéo, on le voit se balader dans le commissariat librement et répondre... à son propre appel téléphonique.

Depuis hier, une vidéo au contenu surprenant circule sur les réseaux sociaux. On y voit un jeune homme se rendre au commissariat de Schaerbeek (Bruxelles) situé sur la chaussée de Roodebeek. "Voilà un dimanche assez particulier. Il est minuit et demi, on tente de rentrer dans nos bureaux (NDLR: une voiture bloquait l'accès à son parking) pour terminer un travail important pour un client, mais une voiture nous bloque l'entrée", indique le jeune homme, avant d'enchainer: "On a joint le 101 qui nous a fait attendre et nous a conseillé d'aller joindre directement le commissariat local".

"Voilà, la boucle est bouclée" 

Le protagoniste de la vidéo se rend donc au commissariat le plus proche. Une fois sur place, il appuie sur la sonnette à plusieurs reprises, en vain. Il remarque que les portes sont ouvertes et décide alors d'entrer. Surprise, le commissariat est vide de tout agent de police. Non dénué d'humour, le jeune homme va aller jusqu'à appeler une nouvelle fois le commissariat pour pouvoir décrocher lui-même à son appel et conclure: "Voilà, la boucle est bouclée."

Un oubli ?

Le porte-parole de zone de police (Schaerbeek, Evere, Saint-Josse-ten-Noode) Roland Thibaut a réagi à cette vidéo: " Une enquête administrative a été ouverte. En principe ce commissariat n'est pas accessible de 22h à 7h du matin. Il est fermé. Les quatre autres commissariats restent ouverts. Il est possible que dans l'urgence d'une intervention, les policiers aient pu partir et oublier de fermer les portes derrières eux.  Nous nous penchons sur l'affaire."

> VOS REACTIONS SUR NOTRE PAGE FACEBOOK: "Merci à ces 2 personnes, c'est toujours bien de dénoncer ce genre de situation marrante de cette manière." (Philippe)

Vos commentaires