En ce moment
 
 

Sécurité: pourquoi Schaerbeek fait mieux que Molenbeek

 

A découvrir

 

La zone Nord de la police de Bruxelles qui couvre les communes de Schaerbeek, Evere et Saint-Josse enregistrent de très bons résultats. Dans le même temps, Philippe Moureaux reste extrêmement critiqué pour sa gestion de la sécurité à Molenbeek. Une journaliste du magazine Le Vif/L'express fait le point.

Dans un article intitulé Insécurité à Molenbeek, fantasme ou réalité ? et publié sur Levif.be, la journaliste Soraya Ghali est revenue sur les nouvelles critiques émises récemment à l'encontre de la gestion de la sécurité à Molenbeek par le bourgmestre Philippe Moureaux. Elle en a profité pour faire le point et comparé les mesures, et leurs résultats, mises en places à Molenbeek et Schaerbeek. La zone Nord de la police bruxelloise qui couvre Schaerbeek, Saint-Josse, Evere s'est réorganisée depuis 2001, s'inspirant du Japon et de ses commissariats de quartier, les koban. "Chacun peut y accéder à pied en moins de dix minutes. Les agents s'occupent de tout ce qui concerne leur « petit » secteur et ils connaissent extrêmement bien leur territoire", écrit Soraya Ghali. Par ailleurs, les investissements dans la sécurité de la commune ont augmenté: "Quand les autres communes consacrent 250 euros par an par habitant, nous investissons 320 euros par an par habitant", explique Bernard Clerfayt, bourgmestre FDF de Schaerbeek. Ces deux facteurs expliqueraient en partie que la zone Nord possède le taux de criminalité le moins élevé de la Région.

Qu'en est-il de Molenbeek ? Comment s'organise la commune pour améliorer la sécurité ou le sentiment de sécurité ? Nous vous invitons à lire l'article Insécurité à Molenbeek, fantasme ou réalité ? sur le site web Levif.be


 

Vos commentaires