En ce moment
 

Sonja, la mère des 3 fillettes décédées à Lennik: "Je ne savais pas que les filles se trouvaient dans l'annexe"

Sonja, la mère des 3 fillettes décédées à Lennik:

La mère des trois fillettes décédées dans l'incendie de leur maison à Lennik le 11 février 2015 a répété ce matin devant la cour d'appel de Bruxelles sa version des faits. Elle reconnait avoir volontairement allumé l'incendie dans l'annexe de la maison car elle était en colère contre son mari, mais elle affirme toujours qu'elle ne savait pas que les 3 enfants étaient à l'intérieur de la pièce.

La mère des trois fillettes décédées dans l'incendie de leur maison à Lennik le 11 février 2015 a répété, jeudi matin, devant la cour d'appel de Bruxelles, qu'elle ne les avait pas vues à l'intérieur avant de bouter le feu. Sonja T. M., âgée de 38 ans, est prévenue pour incendie volontaire et pour triple infanticide.

"Je pense que les enfants sont à l'intérieur"

La prévenue a expliqué à la cour que, le 11 février 2015, elle avait aspergé du liquide pour barbecue dans l'annexe de sa maison à Lennik puis y avait lancé un chiffon enflammé. En colère contre son mari, elle avait décidé de brûler cette dépendance où se trouvait le bureau de celui-ci et tous ses papiers. "Je suis ensuite rentrée à la maison. J'ai bu un verre de vin et puis je suis retournée vers l'annexe. C'est là que j'ai vu à travers la fenêtre des ombres debout sur le matelas. Quelques minutes après, j'ai entendu des cris. Je ne savais pas que les filles se trouvaient dans l'annexe", a-t-elle dit. Sonja T. M. avait ensuite appelé son mari, lui annonçant qu'il y avait le feu. "Je lui ai dit: 'je pense que les enfants sont à l'intérieur'", a-t-elle précisé à l'attention des juges. Comme en première instance, Sonja T. M. est en aveu pour l'incendie volontaire mais nie avoir volontairement tué ses trois filles, âgées de 2, 4 et 6 ans.

En janvier dernier, le tribunal correctionnel de Bruxelles avait estimé qu'elle était coupable des deux préventions et l'avait condamnée à 28 ans d'emprisonnement. Le procès se poursuivra jeudi après-midi avec le réquisitoire de l'avocat général.

belgaimage-74434501-full

Vos commentaires