En ce moment
 
 

Station d'épuration: Huytebroeck veut forcer le redémarrage par voie de justice

La Région Bruxelloise va initier en urgence une action en cessation environnementale devant le tribunal de 1e instance de Bruxelles, en vue de contraindre Aquiris, filiale de Veolia, à rétablir le fonctionnement intégral de la station d'épuration, a annoncé mardi après-midi la ministre régionale de l'Environnement Evelyne Huytebroeck (Ecolo).

Confirmant qu'elle reviendrait expressément de Copenhague, jeudi, pour faire rapport au gouvernement et aux députés bruxellois sur l'état d'avancement du dossier, la ministre a souligné que la station d'épuration Nord, qui traite une grosse partie des eaux usées de Bruxelles, était à l'arrêt "pour une raison irrecevable" provoquant une "pollution inacceptable" de la Senne, aux yeux de la Région bruxelloise. La ministre a ajouté que la mise en demeure adressée à Aquiris par les inspecteurs de Bruxelles Environnement, qui ont mené différentes enquêtes sur place, ne relevait aucun élément probant justifiant l'arrêt de la station d'épuration. D'après elle, les constats de Bruxelles Environnement sont envoyés au Parquet dans le cadre de l'instruction qui y a été ouverte pour le volet pénal de l'affaire. Par ailleurs, la ministre a précisé avoir également demandé à ses conseils d'étudier les possibilités d'intenter une procédure en responsabilité environnementale contre la filiale de Véolia afin de réparer les dégâts commis à l'environnement.


Vos commentaires