STIB: un voyageur sur 20 pense que payer, c'est pour les autres

La proportion de personnes ne disposant pas d'un titre de transport valable lors d'un contrôle sur le réseau de la Stib, a atteint 5,16% l'an dernier, ressort-il des nombreux chiffres contenus dans le rapport d'activités 2017 de la société de transport bruxelloise.

Présenté lundi par le CEO de la société Brieuc de Meeùs et le président du CA Thomas Ryckalts, ce document montre que cette proportion a progressé d'1,5% par rapport à l'année précédente. La Société des Transports intercommunaux Bruxellois a contrôlé 1.457.570 voyageurs l'an dernier, soit quelque 50.000 de plus que l'année précédente. Ses agents contrôleurs ont dressé 82.260 PV (59.186 en 2016). Ces infractions ont rapporté quelque 5,1 millions d'euros, contre 3,9 millions l'année précédente.

Vos commentaires