En ce moment
 
 

Tentative de meurtre dans le métro bruxellois: la STIB réagit

  • Dame poussée sur les rails du métro bruxellois: les employés préparés à ces situations

  • Tentative%20de%20meurtre%20%C3%A0%20la%20station%20Rogier%3A%20une%20personne%20a%20%C3%A9t%C3%A9%20pouss%C3%A9e%20sur%20les%20voies

 
 
 

Le suspect arrêté pour avoir poussé une femme sur les rails du métro vendredi vers 19h45 dans la station Rogier à Bruxelles a été placé sous mandat d'arrêt par le juge d'instruction. Il a été inculpé pour tentative de meurtre. Le juge d'instruction a de plus désigné un expert psychiatre afin d'évaluer la santé mentale du suspect.

Ce samedi, la STIB, la société des transports en commun de Bruxelles, a réagi au drame évité de justesse. La STIB a publié sur Twitter: "Courage à la victime de l’acte lâche hier à Rogier. Nous tenons à rendre hommage à notre conducteur qui a évité une tragédie grâce à sa réaction rapide. Il peut compter sur notre soutien. Nous sommes confiants que le tribunal infligera une sanction appropriée à l'auteur."

Il a pu s'arrêter à environ trois mètres de la dame

La porte-parole de la STIB, Françoise Ledune, a également réagi au micro de RTL INFO: "Les images que nous avons vues ont particulièrement choqué la STIB et l'ensemble de son personnel et en particulier les conducteurs de métro. C'est une horreur ce qu'il s'est passé. C'est un comportement totalement inadmissible." 

La STIB salue une fois de plus la réaction de son conducteur. Elle évoque un "réflexe incroyable" et une application de le procédure "remarquable". Françoise Ledune détaille le réflexe du conducteur: "Nous avons différents systèmes de sécurité dans nos rames de métro, dont le freinage automatique qui va réagir s'il y a eu une infraction au code de la route, si un feu rouge a été brûlé, etc. Mais ici dans le cas présent, c'est une action que le conducteur a prise. Il a déclenché le freinage d'urgence. Soit il tourne la manette sur 'urgence' soit il enfonce une sorte de 'buzzer-champignon' qui va bloquer l'ensemble des freins. La rame va s'arrêter en moins de 40 mètres. C'est ce qu'il a fait. Il a pu s'arrêter à environ trois mètres de la dame qui était sur les rails."

Le chauffeur a été hospitalisé hier. Il est sorti et est profondément choqué. Il est en arrêt de travail.

Rappel des faits

Un jeune homme majeur a poussé une femme dans le dos sur les rails de la station Rogier alors qu'un métro était en approche. Il s'est ensuite enfui en courant dans le sens opposé. Alerté par des personnes sur le quai, le conducteur du métro a effectué un freinage d'urgence. Il n'a pas heurté la victime. Aucun passager du métro n'a été blessé lors de l'arrêt brutal. Des voyageurs présents sur le quai sont alors descendus sur les voies pour sortir la victime des rails. Une fois celle-ci remontée sur le quai, les secours ont été appelés.


 




 

Vos commentaires