En ce moment
 
 

Touché par un éclair, un F-16 a dû faire un atterrissage d'urgence à Ostende: deux avions déroutés

Touché par un éclair, un F-16 a dû faire un atterrissage d'urgence à Ostende: deux avions déroutés
 
 

Un avion de combat F-16 biplace de la Force aérienne a effectué mercredi midi un atterrissage de précaution à l'aéroport d'Ostende après avoir été frappé par la foudre contraignant deux avions civils à effectuer un déroutement vers Zaventem, a-t-on appris de sources militaires et après de l'aéroport.

L'appareil, immatriculé FB-20 et provenant de la base aérienne de Kleine-Brogel (Limbourg), effectuait alors une procédure d'approche depuis l'aérodrome militaire de Coxyde, dans le cadre d'un vol d'entraînement, a indiqué la Défense dans un communiqué. À la suite de cet incident, l'avion a subi une panne de générateur. En conséquence, le groupe électrogène de secours ("Emergency Power Unit", EPU) s'est automatiquement mis en route. Ce système, alimenté à certains régimes par de l'hydrazine - un carburant hautement toxique pour les génératrices de secours des F-16 - fournit l'électricité et la pression hydraulique aux instruments de contrôle essentiels de l'avion, souligne le texte. L'avion devait ensuite atterrir le plus rapidement possible. "Le pilote a choisi d'utiliser l'aéroport le plus proche pour cet atterrissage de précaution, à savoir l'aéroport civil d'Ostende", a ajouté la Défense.

L'avion a atterri sans autre incident et, après l'intervention des pompiers, les pilotes ont débarqué en toute sécurité. Une équipe technique devait s'occuper de la suite des opérations. Les pompiers spécialisés de la base de Coxyde se sont rendus sur place pour aider ses collègues d'Ostende à gérer cet incident d'hydrazine, ajoute le communiqué. "Nous pouvons être fiers de l'équipage qui a sauvé l'appareil", a commenté le commandant de la composante Air, le général-major Thierry Dupont, à l'agence belge.

Selon un responsable de la communication de l'aéroport, Tom Rutsaert, cet incident a contraint deux avions de ligne, dont celui transportant l'équipe de football du Club de Bruges après son match victorieux contre le Club de Porto mardi soir, à se diriger vers Bruxelles-National. L'atterrissage du F-16 et le dégagement d'hydrazine ont entraîné une suspension des activités aériennes. Les personnes se trouvant dans l'enceinte de l'aéroport n'ont pu le quitter durant une dizaine de minutes et les riverains ont reçu comme consigne de fermer portes et fenêtres.

L'hydrazine s'est dissipée sous l'effet de la pluie, permettant de tracter le F-16 hors de la piste et le retour à la normale des vols après de légers retards, selon M. Rutsaert. Les deux avions déroutés - celui des joueurs du Club de Bruge venant de Porto (Portugal) et un autre en provenance de Malaga (Espagne) - ont pu se poser sans encombre à Bruxelles-National (Zaventem).


 

Vos commentaires