En ce moment
 
 

Transports perturbés à cause d'une grève spontanée à la Stib: "J'attends depuis 5 heures et rien ne roule"

Transports perturbés à cause d'une grève spontanée à la Stib:

Plusieurs personnes nous ont signalé que le réseau de la Stib était impacté par une grève spontanée ce mardi matin. "J'attends depuis 5 heures et rien ne roule à la Stib", nous indiquait un lecteur à 6 heures. Selon nos informations, une partie du personnel de la société de transports a débrayé ce matin suite à des violences entre voyageurs à la station Lemmonier commise hier. Ne se sentant plus en sécurité, le personnel dénonce des conditions de travail devenues difficiles.

Un accord a finalement été signé entre direction et syndicats, mais la reprise est progressive et encore partielle, les grévistes liés à un des trois dépôts concernés par le mouvement de grogne demandant à être payés pour la durée de leur arrêt de travail, a précisé une porte-parole de la Stib.


En cause, une bagarre au couteau vendredi soir au niveau de la station Lemonnier qui a fait un blessé. La victime a été hospitalisée, mais a pu sortir de l'établissement de soins samedi matin.Les agents mobilisés se plaignent d'une insécurité grandissante à la station Lemonnier. Ils ont remarqué qu'il y avait des sans-abri, de la toxicomanie et des faits de violence. "Le phénomène dépasse la station, car c'est un problème dans tout le quartier", remarque la porte-parole de la Stib Françoise Ledune.


7 lignes de tram affectées

Dans l'accord signé, la Stib s'est engagée à contacter les autorités locales et la police fédérale pour essayer d'améliorer la situation. En attendant, les changements de service ne se feront plus dans la station Lemonnier, mais en amont ou en aval. De plus, la demande syndicale de supprimer le wifi dans la station pour éviter que des gens ne s'attardent trop longtemps sur place a été accordée. Pour la demande des agents du dépôt de l'avenue du Roi de payer normalement la journée de travail, la Stib remarque qu'il n'y a pas eu de dépôt de préavis et que les cas de grèves spontanées prévus dans les accords sectoriels relèvent d'un incident impliquant un agent, ce qui n'a pas été le cas ici.

Au total, 7 lignes de tram sur les 19 du réseau ont été affectées. L'ensemble du réseau de la Stib compte plus de 70 lignes de tram, bus et métro.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires