Trois jours après l'arrestation de Salah Abdeslam, trois hommes quittent leur planque de Schaerbeek pour commettre les attentats de Bruxelles

Trois jours après l'arrestation de Salah Abdeslam, le commando de l'attaque de Brussels Airport se cache à Schaerbeek. Il s'agit de Mohammed Abrini, de Kalid El Bakraoui et Najim Lachraaoui. L'identité de ce dernier vient d'être dévoilée par le parquet fédéral. La presse a également montré le visage des deux frères Bakraoui en précisant qu'ils sont liés à la planque de l'avenue du Dries de Forest.

Acculés, les terroristes décident d'agir au plus vite, comme le prouve cet enregistrement réalisé par Kalid El Bakraoui et destiné aux commanditaires des attaques: "Vous avez bien vu ce qu'il s'est passé ces derniers jours. On était un peu dans la précipitation. On ne sait plus faire quoi que ce soit. On est recherché de partout. On n'est plus en sécurité. Même un logement en sécurité, on ne l'a plus. Si on s'éternise, on risque de terminer à côté de lui dans une cellule.

Dans un autre extrait, les terroristes expliquent à leurs commanditaires qui se trouvent en Syrie qu'ils sont prêts. Un document rédigé par la police, que nous nous sommes procuré:

"Il explique que lui et ses comparses sont actuellement en train de préparer des explosifs et qu'ils ont déjà pu confectionner pas moins de 130 kilos de TATP. Il affirme également qu'ils espèrent atteindre les 200 kilos de TATP pour la fin de la semaine".

Si les terroristes étaient prêts, la cible, elle, a été improvisée. Les commandos, à la base, souhaitaient garder la Belgique comme zone de repli. Finalement,qQuatre jours après l'arrestation de Salah Abdeslam, la Belgique connait pour la première fois de son histoire des attentats kamikazes.

Vos commentaires