En ce moment
 
 

Un fiasco? Sonia et sa fille sont venues de loin pour le Sunday shopday: une fois à Bruxelles, c'est la déception

 
 

La fédération belge du commerce et des services organise aujourd'hui le "Sunday shopday": 5.000 commerces exceptionnellement ouverts ce dimanche dans 300 villes, dont Bruxelles. Des familles ont bravé les embouteillages provoqués par le marathon de Bruxelles pour… trouver la plupart des magasins fermés. Ils font part de leur déception à nos journalistes Arnaud Gabriel et Xavier Gérard.

Sonia et sa fille Marina ont fait plusieurs kilomètres pour arriver à la rue Neuve, en plein Bruxelles. Elles voulaient profiter de ce "Sunday ShopDay" pour faire les magasins, ensemble, dans la capitale. Mais la journée ne se déroule pas vraiment comme prévu… "On est assez déçues parce qu'on vient d'assez loin et on pensait faire les magasins aujourd'hui, mais pas de chance pour nous, rien n'est ouvert. Pour une fois qu'on était mère et fille… boulette", déplore Sonia.


Comeos voulait redynamiser les villes le dimanche

Force est de constater qu'on est bien loin de ce qui était prévu vendredi par la fédération belge du commerce et des services. "Nous voulons contribuer au renouveau d'un certain nombre de villes. Vous savez bien que si vous vous baladez à Bruxelles ou à Liège le dimanche, il n'y a pas toujours beaucoup d'animation", expliquait l'administrateur délégué de Comeos, Dominique Michel, ce vendredi 30 septembre.


Ce matin: 49 commerces ouverts sur 2.000

Ce dimanche matin, dans la rue Neuve, seuls dix magasins sont ouverts. Sur les 2.000 commerces de Bruxelles, ils ne sont que 49 à ouvrir leurs portes ce dimanche. L'opération menée par Comeos semble être un véritable fiasco dans la capitale. "Avant que Comeos déclenche ça aujourd'hui, nous avons un an d'expérience d'ouverture dominicale qui ne fonctionne pas. Le peu de gens qui viennent le dimanche ne viennent plus le samedi, donc on perd notre chiffre d'affaires le samedi, et ça avec des coûts salariaux plus importants", confie le président du groupement des commerçants du centre de Bruxelles, Alain Berlimblau.

La situation s'est finalement améliorée durant l'après-midi, et une centaine de commerces supplémentaires ont ouvert leurs portes. De leur côté, les organisateurs de la journée ne parlent pas de "fiasco". Le nombre de transactions effectuées ce dimanche en Belgique a dépassé le chiffre d'1,6 million, le record de l'an dernier. "Aujourd'hui on voit qu'il y a du monde en rue. Les échos qu'on a d'autres villes belges disent que c'est un succès", explique Charles Petit, responsable Comeos pour Bruxelles.


Le marathon de Bruxelles organisé le même jour...

Et hasard du calendrier, c'est ce dimanche qu'était organisé le marathon de Bruxelles. Tous les grands axes ont été fermés à la circulation. "Il y a pas mal de routes qui sont bloquées, les gens se plaignent un petit peu, il y a des déviations", explique un policier de façon anonyme. Résultat: le trafic est au pas, et il est très difficile, voire impossible, d'arriver dans le centre-ville.

Voilà finalement un dimanche qui n'a jamais autant ressemblé à un jour de semaine.


 




 

Vos commentaires