En ce moment
 
 

Un autre gilet jaune belge condamné par la justice pour avoir jeté des pavés et détruit des feux à Bruxelles

Un autre gilet jaune belge condamné par la justice pour avoir jeté des pavés et détruit des feux à Bruxelles

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a condamné, vendredi en fin de matinée, un homme de 23 ans à une peine de travail de 150 heures pour plusieurs actes de violence commis lors de manifestation des "gilets jaunes" du 8 décembre dernier dans la capitale.

R.A., un jeune homme de 23 ans, a été reconnu coupable d'avoir jeté un pavé sur un véhicule de police lors de cette manifestation. "La voiture de police a dû faire marche arrière et le prévenu, non content d'avoir lancé un pavé, a incité à l'émeute en invitant d'autres à le rejoindre pour poursuivre le véhicule et caillasser encore les policiers", a énoncé le président du tribunal, Pierre Hendrickx.

Le prévenu a aussi été reconnu coupable d'avoir détruit deux feux de signalisation avec une barre de fer.

Le tribunal a estimé les faits graves, les policiers n'ayant "pas la vocation d'être pris pour cible pour permettre à des personnes de déverser leurs frustrations et exercer leurs pulsions violentes".

Néanmoins, il a tenu compte du jeune âge du prévenu, du fait qu'il n'a pas d'antécédents judiciaires, des regrets qu'il a émis et de sa situation sociale précaire due notamment au fait qu'il souffre d'un "handicap à l'emploi" puisqu'il est illettré.

Le tribunal l'a dès lors condamné à une peine de travail de 150 heures.

Vos commentaires