En ce moment
 

Un jeune migrant âgé de 20 ans meurt écrasé sous l'essieu d'un bus à Bruxelles: il tentait de rejoindre l'Angleterre

Un jeune migrant âgé de 20 ans meurt écrasé sous l'essieu d'un bus à Bruxelles: il tentait de rejoindre l'Angleterre

Un migrant guinéen, âgé de 20 ans, a perdu la vie, dans la nuit de lundi à mardi, alors qu'il tentait de rejoindre l'Angleterre. Agrippé à l'essieu arrière d'un bus, il a été écrasé par le mécanisme du véhicule.

Les faits se sont déroulés ce mardi, aux alentours de minuit et demi, à hauteur de l'avenue Charles Quint à Berchem-Saint-Agathe. Un bus vient de prendre son départ de la Gare du Nord. Il roule en direction de l'Angleterre. A son bord, plusieurs dizaines de touristes.

Alors qu'il circule juste derrière ce bus, un automobiliste constate une situation anormale. Il remarque des pieds qui dépassent de l'essieu arrière du véhicule. Rapidement, l'automobiliste prévient le chauffeur du bus qui se trouve devant lui. Ni une, ni deux, le conducteur du bus stoppe son véhicule. 

Et c'est précisément à cet instant que le drame se produit. Lorsqu'il est à l'arrêt, "le bus s'abaisse". "C'est inévitable, c'est le système technique qui veut cela", nous explique Johan Berckmans, porte-parole de la zone de police Bruxelles-Ouest.


Mort lors d'une traversée périlleuse

Pris au piège dans l'essieu arrière de ce bus, le jeune homme meurt écrasé. Âgée de seulement 20 ans, la victime est un jeune Guinéen. 

Comme beaucoup, ce jeune migrant a tenté de rejoindre l'Angleterre, cet "eldorado", cette "terre promise" pour de nombreux demandeurs d'asile. Comme beaucoup, il a tenté sa chance, malgré le danger et les drames. Et comme beaucoup, il est mort lors d'une traversée périlleuse, dans l'espoir de trouver une vie meilleure. 

La police, les pompiers et des ambulances ont été dépêchés sur place. L'affaire a été confiée au parquet. Un bus de la STIB a été affrété afin de prendre en charge les touristes qui se trouvaient à bord du véhicule. 

Vos commentaires