En ce moment
 
 

Une centaine d'enfants malades invités à s'amuser gratuitement à la Foire du Midi en compagnie du champion de boxe Ryad Mehry (vidéo)

 
 

Près de 90 enfants ont été invités mardi après-midi, de 14h00 à 17h00, par les forains de la foire du Midi à profiter gratuitement des attractions, à l'occasion de leur habituelle journée des enfants malades. Celle-ci s'est déroulée en présence du boxeur Ryad Mehry, parrain de cette 140e édition, venu en famille avec ses enfants. "J’ai tout de suite accepté. Faire cette journée avec les enfants, comme je suis un grand enfant dans l’âme, c’est d’une pierre deux coups", a-t-il confié.

"Franchement c’était cool ça allait vite et c’était amusant", explique Aaron, 13 ans en sortant d'une attraction. Il est venu profiter de ces moments avec son petit frère Liam, 11 ans, à peine guéri d’une leucémie.

Les jeunes sont liés à l'ASBL "Smiles", active aux côtés des enfants atteints du sida et suivis au sein du service Pédiatrie du CHU Saint-Pierre, à l'association "Debout avec un handicap invisible", qui s'occupe de jeunes patients souffrant de maladies rares et notamment du syndrome d'Ehlers-Danlos caractérisé par une anomalie des tissus de soutien et à l'Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola (Huderf). Étaient également présents des membres de "Bikers For Children" et "OHANA Children", des associations qui organisent des activités pour enfants malades ou porteurs d'un handicap.

"L'association OHANA est venue avec une vingtaine d'enfants: des enfants malades et porteurs de handicap, mais aussi certains de leurs frères et sœurs, qui souffrent aussi car une maladie touche toute la famille", explique la présidente de l'ASBL, Joëlle Leemans Mahieu. "C'est un moment de liberté. C'est parfois compliqué pour les parents d'organiser des activités d'un point de vue logistique, médical ou avec le monde à gérer autour. Avec nous, ils sont encadrés par des bénévoles qui ont l'habitude. (...) En cette période de Covid, il y a moins d'activités permises et plus de questions qui se posent avec les consignes sanitaires. Notre encadrement rassure les parents et permet d'offrir aux enfants des moments de rêve".

Des t-shirts ont été distribués aux enfants et à leurs accompagnants afin qu'ils puissent être reconnus aux différentes attractions. "C'est cela qui nous tient particulièrement à cœur, de maintenir le caractère accessible de la Foire pour ce grand moment de joie", s'est réjoui l'échevin des Affaires économiques de la Ville de Bruxelles, Fabian Maingain.


 




 

Vos commentaires