En ce moment
 
 

Une cinquantaine de "chauffeurs Uber en colère" ont réussi à rentrer dans les bureaux de l'entreprise à Bruxelles

Une cinquantaine de
© D.R.

Plusieurs personnes ont contacté – anonymement – la rédaction de RTL info, via le bouton orange Alertez-nous, pour nous signaler une manifestation devant les bureaux d'Uber à Bruxelles.

"Grosse manifestation devant le bureau Uber, chauffeurs en colère ! Situation tendue police sur place et des dizaines de chauffeurs", nous a écrit un des personnes sur place, ne souhaitant pas révéler son identité pour ne pas avoir d'ennui avec l'entreprise.

La police nous a confirmé que des patrouilles avaient été envoyées sur place, car "une cinquantaine de personnes voulaient rentrer" dans les bâtiments d'Uber.

"La situation n'était pas exagérément tendue", dit la police, qui précise vers midi que les chauffeurs étaient rentrés et qu'il y avait actuellement "des discussions avec la direction et les syndicats".

Nous avons contacté Uber Belgique, qui a précisé que seul "un petit nombre de chauffeurs a visité Uber ce matin". La filiale locale du géant américain ne se mouille pas sur les raisons de la colère, et se contente d'un discours très positif. "Le feedback des chauffeurs est très important pour nous et nous le prenons très au sérieux. C'est pourquoi nous organisons régulièrement des réunions pour discuter des suggestions proposées par les chauffeurs et pour améliorer notre service. La majorité des chauffeurs qui utilisent Uber sont satisfaits et indiquent que l’indépendance et la flexibilité sont importantes dans leur travail", nous a répondu un porte-parole. 

Vos commentaires