En ce moment
 

Une partie du plafond du Palais de Justice de Bruxelles s'effondre: "Ça s'émiette de tous les côtés"

Une partie du plafond du greffe du Palais de Justice de Bruxelles s'est effondré mercredi.

Une partie du plafond du greffe de la Cour de cassation s'est effondrée, dans la nuit de mardi à mercredi, au Palais de Justice de Bruxelles, a indiqué mercredi à l'agence Belga Henri Vanderlinden, porte-parole du parquet général auprès de la Cour. Aucune personne ne se trouvait donc dans les locaux au moment des faits, l'incident n'a fait aucun blessé.

L'effondrement du plafond concerne la partie du greffe réservée à l'entreposage des dossiers, située derrière la partie réservée au public. L'incident s'est déroulé dans la nuit de mardi à mercredi, a indiqué le porte-parole du parquet général auprès de la Cour de cassation, alors que personne n'était présent. 

"Ça a été découvert par une équipe de nettoyage, qui est passée ce matin tôt. Moi-même, j’ai été alerté à 7h38, la première chose qu’on a faite, c’est demander à la régie d’envoyer sur place un ingénieur et un technicien pour apprécier la cause du dégât, et surtout voir si le reste du plafond était susceptible de s’effondrer ou non", explique Jean De Codt, premier président de la Cour de cassation. 


Dégâts importants

Aucun blessé n'est à déplorer. Néanmoins, selon Henri Vanderlinden, les dégâts matériels sont considérables. Les dossiers entreposés ne sont toutefois pas endommagés. "Cette partie du greffe est désormais actuellement fermée et les mesures de sécurité nécessaires ont été prises", a-t-il précisé.


Une gouttière mal entretenue

La Régie des bâtiments explique que cet effondrement est dû à une infiltration d'eau: "C’est une gouttière qui n’a pas été nettoyée, cela a engendré une infiltration d’eau qui elle-même a provoqué cet effondrement. Il faut attendre que le plafond soit sec avant d’entamer des réparations. Nous allons pouvoir évaluer l’étendue des dégradations et voir si tout est encore stable, une fois que tout sera sec. Les travaux de réparations commenceront uniquement à ce moment-là. Personne n’a été blessé. Les personnes qui travaillent dans ce local vont être déplacées. Nous allons trouver une solution avec la cour de cassation pour les recaser", explique le porte-parole. 


"Ça s'émiette de tous les côtés"

Cependant, les incidents du genre seraient très fréquents. "Ce devait être à la sortie de l’hiver dernier, c’était sur le parking et un énorme de bloc s’est écrasé juste à côté de moi", témoigne Luc Hennart, président du tribunal de première instance de Bruxelles. "Ça s’émiette de tous les côtés, ça s’émiette du côté de l’escalier des minimes, dans la salle des pas perdus, sur le plafond des paliers qui sont en surplomb de la salle des pas perdus", renchérit Jean De Codt.


 
 
 

Vos commentaires